Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Les champions du monde de voile contact s'entraînent dans l'Indre

samedi 30 juillet 2016 à 21:46 Par Mathilde Choin, France Bleu Berry

Guillaume Dubois et Alexandra Petitjean, champions du monde en titre de voile contact - une discipline du parachutisme - s'entraînent jusqu'à ce dimanche soir à l'aérodrome du Blanc (Indre) pour les championnats du monde de la discipline.

Guillaume Dubois et Alexandra Petitjean ont choisi l'aérodrome du Blanc pour s'entraîner.
Guillaume Dubois et Alexandra Petitjean ont choisi l'aérodrome du Blanc pour s'entraîner. © Radio France - Mathilde Choin

Le Blanc, France

Les champions du monde en titre de voile contact, une discipline de parachutisme qui consiste à réaliser des figures - parachutes ouverts - à 2 000 mètres d'altitude, s'entraînent jusqu'à ce dimanche soir à l'aéroclub du Blanc (Indre). Un entraînement intensif pour Guillaume Dubois (licencié à l’École de parachutisme de Franche-Comté, à Besançon et Alexandra Petitjean (licenciée au Para club de Paris) à seulement quelques jours du championnat de France à Vichy et surtout en vue des championnats du monde à Chicago au mois du septembre (du 9 au 22).

Guillaume Dubois atterrit sur la piste de l'aéroclub du Blanc. - Radio France
Guillaume Dubois atterrit sur la piste de l'aéroclub du Blanc. © Radio France - Mathilde Choin

4 000 mètres d'altitude en 15 minutes

"On a choisi en 2016 de faire tous nos entraînements au Blanc. On peut s'entraîner quasiment autant de fois qu'on veut dans la journée. On est vraiment très très bien accueillis", explique Guillaume Dubois. Autre raison : les avions de l'aérodrome font partie des meilleurs  : "C'est un Pilatus. Ces avions montent très vite, jusqu'à 4 000 mètres en un quart d'heure. Par rapport aux autres avions des aéroclubs, c'est beaucoup plus rapide et nous, vu qu'on veut faire le plus de sauts possibles dans la journée, c'est idéal !", rajoute le parachutiste.

Lorsque les conditions climatiques le permettent, les deux parachutistes enchaînent les vols toute la journée. - Radio France
Lorsque les conditions climatiques le permettent, les deux parachutistes enchaînent les vols toute la journée. © Radio France - Mathilde Choin