Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Les Deux-Sévriens de la cordée de la diversité ont atteint le sommet du Mont-Blanc

-
Par , France Bleu Poitou

Ils l'ont fait ! La cordée de la diversité est arrivée sur le Toit de l'Europe ce vendredi. Pari réussi pour ces Deux-Sévriens voulant montrer la force de la différence.

Larmes de joie et embrassades pour la cordée de la diversité au sommet du Mont-Blanc
Larmes de joie et embrassades pour la cordée de la diversité au sommet du Mont-Blanc - Photo Facebook WE ARE Diversi'team

Chamonix-Mont-Blanc, France

Des larmes de joie et des embrassades, ce vendredi à 13h30, au sommet du Mont-Blanc. La cordée de la diversité "We are diversi'team" a atteint son objectif : arriver sur le Toit de l'Europe à 4800 mètres.

Ascension commencée jeudi par huit Deux-Sévriens, quatre femmes et quatre hommes, tous différents par leur couleur de peau, leur âge, leur condition physique ou encore leur religion. Le but de ce défi était de "montrer qu'avec avec toutes les différences qui composent la société - les couleurs de peau, les origines sociales, l'intergénérationnel, les différentes religions - quand on arrive à capitaliser sur ces différences, on arrive à déplacer des montagnes", expliquait avant le départ Julien Viroulaud, navigateur niortais, l'un des initiateurs du projet.

Le pari de Ludo a été réussi. Avec 32% de capacités pulmonaires, ce membre de la cordée a rempli ce jeudi le défi du refuge de la Tête rousse, à 3200 mètres d'altitude. "En proportion, c'est trois fois le Mont-Blanc", écrivait We are diversi'team sur sa page Facebook. Ils étaient encore huit au refuge du Goûter à 3800 mètres ce vendredi matin.

Les aventuriers vont maintenant redescendre pour savourer leur exploit. Descente qui se poursuivra ce samedi.

Choix de la station

France Bleu