Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les favoris du Tour de France 2013

-
Par , France Bleu

Christopher Froome est le grand favori de ce Tour de France. Mais il ne faut pas oublier Alberto Contador autre prétendant sérieux au maillot jaune. Une édition 2013 marquée aussi par de grands absents à l'image de Bradley Wiggins qui a dû déclarer forfait. Tour d’horizon des forces en présence.

Vainqueur du Critérium du Dauphiné, Christopher Froome espère revêtir la même couleur de maillot lors du prochain Tour de France
Vainqueur du Critérium du Dauphiné, Christopher Froome espère revêtir la même couleur de maillot lors du prochain Tour de France © Maxppp

Après avoir présenté le Tour de France 2013 dans son ensemble, on s'intéresse ce mardi aux favoris de cette 100e édition. Comme chaque année, les pronostics vont bon train pour savoir qui portera le maillot jaune sur les Champs-Elysées le 21 juillet. Deux coureurs se détachent nettement : Christopher Froome et Alberto Contador devraient se livrer un beau duel. Bradley Wiggins, lui, n'est pas là pour défendre son titre.

Au tour de Froome ?

Il avait été le dauphin de Wiggins sur le Tour 2012 en passant son temps à ronger son frein. Mais en l’absence de son coéquiper cette année, Christopher Froome – appelé aussi Chris Froome – est LE principal prétendant au maillot jaune cette année. Le leader de l’équipe Sky a justifié son statut de favori en remportant le Critérium du Dauphiné en juin. Le coureur britannique a réussi un quasi sans-faute cette saison dans les courses par étapes en gagnant également le Tour d'Oman, le Critérium international et le Tour de Romandie.Autre favori : Alberto Contador . L’Espagnol – double vainqueur du Tour en 2007 et 2009 – fait son retour sur la Grande Boucle après sa suspension pour dopage. Le parcours semble bien adapté aux qualités du coureur de la Saxo-Bank-Tinkoff avec six étapes de haute-montagne et deux contre-la-montre individuels. Surtout, Contador pourrait faire la différence dans l’étape qui s’annonce mythique : la montée à deux reprises de l’Alpe d’Huez.Derrière, Joaquim Rodriguez est un candidat plus que sérieux au podium. L’Espagnol semble bien affûté pour ce Tour. Même si le grimpeur de l’équipe Katusha n’a rien gagné en 2013, il pourrait avoir sa carte à jouer s’il ne lâche pas trop de temps dans les chronos.

Les outsiders

Pas favori mais susceptible de créer la surprise, Cadel Evans est à ranger dans cette catégorie. L’Australien – vainqueur du Tour 2011 – n’a pas fait mieux cette saison qu’une 3e place sur le Tour d’Oman et le Tour d’Italie. Le coureur de la BMC Racing devrait quand même avoir du mal à enchaîner deux Grands Tours.

Parmi les coureurs qui pourraient aussi tirer leur épingle du jeu, on peut citer pêle-mêle : Tejay Van Garderen (5e du Tour 2012 et co-équipier d’Evans), Jurgen Van den Broeck (4e du Tour 2012), sans oublier la grosse cote, le grimpeur colombien Nairo Quintana , le Luxembourgeois Andy Schleck (vainqueur en 2010 mais absent l'an dernier) ou encore les Français Thibaut Pinot et Pierre Rolland .

Wiggins et Nibali aux abonnés absents

Bradley Wiggins ne défendra pas son maillot jaune. Le vainqueur du Tour de France 2012  a jeté l’éponge fin mai. Le Britannique souffre d’une inflammation à un genou qui l’a empêché de bien s’entraîner ces dernières semaines.

Autre forfait, celui de Vincenzo Nibali . Le leader d'Astana, vainqueur du Giro cette année et 3e de la Grande Boucle en 2012, vise notamment la Vuelta. Le coureur italien a déjà annoncé son objectif pour l'an prochain : la victoire sur le 101ème Tour de France.Fabian Cancellara est également forfait. Surnommé "Spartacus" après avoir remporté le Paris-Roubaix à trois reprises, le Suisse a décidé de sacrifier la Grande Boucle pour préparer les championnats du monde sur route qui auront lieu en septembre à Florence.

Après la favoris, on passera en revue demain mercredi les chances françaises sur ce Tour.

> Retrouvez les portraits des légendes du Tour de France.Les recordmen de victoires sur la Grande Boucle : 5 victoires : Jacques Anquetil (1957, 1961, 1962, 1963, 1964) Eddy Merckx (1969, 1970, 1971, 1972, 1974) Bernard Hinault (1978, 1979, 1981, 1982, 1985) Miguel Indurain (1991, 1992, 1993, 1994, 1995)3 victoires : Philippe Thys (1913, 1914, 1920) Louison Bobet (1953, 1954, 1955)Greg LeMond (1986, 1989, 1990)2 victoires : Lucien Petit-Breton (1907, 1908) Firmin Lambot (1919, 1922)Ottavio Bottecchia (1924, 1925) Nicolas Frantz (1927, 1928) André Leducq (1930, 1932)Antonin Magne (1931, 1934)Sylvère Maes (1935, 1936)Gino Bartali (1938, 1948) Fausto Coppi (1949, 1952) Bernard Thévenet (1975, 1977) Laurent Fignon (1983, 1984)Alberto Contador (2007, 2009)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu