Tous les sports

Les Francs-Comtois brillants mais irréguliers cet hiver en coupe du monde de biathlon

Par Julien Laurent, France Bleu Besançon lundi 20 mars 2017 à 16:29

Les Francs-Comtois de l'équipe de France de biathlon : Quentin Fillon-Maillet, Célia Aymonier et Anaïs Bescond
Les Francs-Comtois de l'équipe de France de biathlon : Quentin Fillon-Maillet, Célia Aymonier et Anaïs Bescond © AFP - /

La saison mondiale 2016-2017 de biathlon s’est achevée, ce dimanche, à Oslo sur une énième victoire du roi Martin Fourcade. Pas de Francs-Comtois sur les podiums, mais Quentin Fillon-Maillet, Anaïs Bescond et Célia Aymonier ont malgré tout brillé, épisodiquement, durant l’hiver.

Le bilan et le niveau de Martin Fourcade sont évidemment incomparables, cette saison encore avec 14 victoires individuelles en coupe du monde – nouveau record mondial – et à la clé un sixième globe de cristal consécutif de vainqueur du classement général de la saison ! Sans oublier pour le Catalan, une nouvelle collection de médailles lors des championnats du monde 2017 de biathlon (trois en solo, dont l’Or en Poursuite et deux d’Argent en relais)

Malgré deux nouveaux podiums individuels, Quentin Fillon-Maillet a eu du mal à confirmer son prometteur bilan 2016

A 24 ans, au moment d’entamer sa troisième saison complète sur le grand circuit mondial – où il s’était classé à un très prometteur 12è rang final l’hiver dernier – le Franc-Comtois Quentin Fillon-Maillet ambitionnait ouvertement d’intégrer le symbolique ’’top 10’’ du classement général au terme de cette coupe du monde 2016-2017 grâce à des podiums espérés plus réguliers encore lors des 26 courses individuelles inscrites au calendrier.

Mais c’est un peu moins bon que prévu pour le Jurassien qui a finalement reculé en 20e position au classement mondial. Avec, comme lors de l’hiver précédent, deux podiums en solo au final (3e de la Poursuite de Nove Mesto en République Tchèque, mi-décembre et 2e de la Mass Start italienne d’Antersleva, fin janvier), mais seulement un ’’top 10’’ contre dix la saison passée.

Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet boucle en vainqueur le relais mixte de la coupe du monde de biathlon de Kontiolahti (Finlande), le 12 mars 2017 - Maxppp
Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet boucle en vainqueur le relais mixte de la coupe du monde de biathlon de Kontiolahti (Finlande), le 12 mars 2017 © Maxppp - KIMMO BRANDT

Un bilan auquel il faut tout de même ajouter plusieurs médailles en relais : deux en Argent lors des championnats du monde 2017 en Autriche, en février et aussi deux victoires par équipe avec les Bleus (relais masculin de Pokljuka en Slovénie et relais mixte de Kontiolahti en Finlande)… Un bilan 2016-2017 qui reste malgré tout mi-figue mi-raison « et même décevant », dit Quentin Fillon-Maillet, trop souvent pénalisé par une précision de tir irrégulière...

Des hauts et des bas aussi pour Anaïs Bescond qui a pourtant battu son record de podiums en solo cet hiver

Anaïs Bescond restait tout simplement sur la meilleure saison de sa carrière l’hiver dernier : vice championne du monde 2016 de l’Individuelle – 15 km à Oslo, en mars et 9e place finale au classement général de la coupe du monde ! Et dès la première course individuelle de cette nouvelle saison mondiale 2016-2017, le 30 novembre, la biathlète jurassienne avait terminé 2e place de l’Individuelle – 15 km d’Ostersund (Suède). Une dynamique qui n’a toutefois pas suivi…

La jurassienne Anaïs Bescond sur la manche allemande de la coupe du monde de biathlon à Ruhpolding, en janvier 2017 - Maxppp
La jurassienne Anaïs Bescond sur la manche allemande de la coupe du monde de biathlon à Ruhpolding, en janvier 2017 © Maxppp - KERSTIN JOENSSON

Entre une forme et une réussite à la carabine un peu trop aléatoires, cet hiver encore, Anaïs Bescond a finalement alterné les places anonymes au-delà du ‘’’top 20’’ -- sur la moitié de ses 22 courses individuelles -- et les très belles performances… Car la Franc-Comtoise a quand même signé huit ’’top 10’’, dont une cinquième place et surtout trois podiums en solo (les deux derniers en ce mois de mars, avec la troisième place de la Poursuite de Pyeongchang et du Sprint d’Oslo) et pointe au final au 14e rang du classement général de la saison mondiale…

Et trois podiums individuels sur une même saison de coupe du monde, c’est un record (!) pour Anaïs Bescond (29 ans) qui n’en comptabilisait jusque-là que deux dans toute sa carrière ! Le seul gros bémol de son hiver : c’est le mois février, lors des championnats du monde 2017 en Autriche où la Jurassienne n’a été sélectionnée que sur une seule des six courses au programme (53e de l’Individuelle – 15 km)

Célia Aymonier titille maintenant les meilleures mondiales, malgré quelques gros ratés pour sa deuxième saison de biathlète

C’est décidément une progression constante très prometteuse pour Célia Aymonier, qui avait audacieusement décidé il y a deux ans de passer de l’équipe de France de ski de fond à celle de biathlon ! Toujours aussi rapide sur les skis – une des meilleures du circuit mondial -- l’athlète des Fourgs, dans le Haut-Doubs, est encore devenue beaucoup plus régulière sur les pas de tir cet hiver.

Au bout, il y a la médaille de Bronze des championnats du monde 2017 de biathlon en Autriche pour la Franc-Comtoise Célia Aymonier avec le relais féminin français - Maxppp
Au bout, il y a la médaille de Bronze des championnats du monde 2017 de biathlon en Autriche pour la Franc-Comtoise Célia Aymonier avec le relais féminin français © Maxppp - LISI NIESNER

Hormis quelques gros ratés avec sa carabine, qui l’ont reléguée une bonne demi-dizaine de fois dans les bas fonds du classement, Célia Aymonier est très souvent venu batailler aux avants postes avec les meilleures biathlètes du monde et a tout logiquement signé plusieurs symboliques ‘’top 10’’ ! Six au total. D’abord quatre fois de suite à la 9e place, entre le 10 décembre (Sprint de Pokljuka) et début février (Sprint et Poursuite des championnats du monde 2017 en Autriche). Puis 7e et 8e (Sprint et Poursuite), les 10 et 11 mars, lors de l’avant-dernière manche finlandaise de la coupe du monde à Kontiolahti.

La Franc-Comtoise (25 ans) grimpe ainsi du 48e rang mondial, il y un an, au 21e du classement général de cette saison 2016-2017 durant laquelle elle a également goûté à ses premiers podiums par équipe. Avec le relais féminin français, Célia Aymonier a terminé deux fois deuxième à Pokljuka et Ruhpolding (Allemagne) et surtout décroché une belle médaille de Bronze aux mondiaux 2017 d’Hochfilzen, le 17 février.

LIRE AUSSI - Le bilan de la saison mondiale des Francs-Comtois en combiné nordique

La saison de biathlon n’est pas totalement terminée. Il reste encore les championnats de France à Bessans (Savoie), du 24 au 26 mars. Ensuite, après quelques semaines de vacances, il sera déjà temps de préparer le prochain hiver olympique (!), avec les JO de Pyeongchang (Corée du Sud), du 9 au 25 février 2018…