Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Hockey-sur-glace : pas de répit pendant les fêtes pour les Gothiques d'Amiens qui reçoivent Strasbourg ce mercredi soir

-
Par , France Bleu Picardie

Les hockeyeurs-sur-glace d'Amiens reçoivent Strasbourg ce mercredi soir au Coliseum. Les Gothiques enchaînent les matchs en cette période de fêtes. Sept matchs en deux semaines entre le 23 décembre et le 6 janvier.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Fred Haslin

Amiens, France

Pas d'excès durant les fêtes pour les Gothiques, l'équipe de hockeyeurs amiénois. Les hommes de Mario Richer enchaînent les matchs pour les vacances de Noël. Le premier s'est soldé par une victoire dimanche  23 décembre à Chamonix. Le dernier aura lieu à Mulhouse, le 6 janvier. La première rencontre à domicile de la série a lieu ce mercredi soir à 20 heures, face à l'Étoile noire de Strasbourg sur la patinoire du Coliseum. 

Pendant cette période traditionnellement chargée en hockey-sur-glace, les joueurs doivent donc faire quelques sacrifices pour garder la forme mais Anthony Mortas, l'entraîneur adjoint des Gothiques, reste quand même indulgent : "Boire une ou deux coupes de champagne, ça ne dérange pas si les joueurs se lèvent bien tôt, font tout ce qu'il faut pour être prêts pour le match".

Un gain de visibilité pour le hockey

Ces rencontres à répétition ont quand même un avantage : elles attirent souvent plus de monde dans les gradins.  C'est un constat que tire Anthony Mortas : "On a joué à Chamonix en octobre, il y avait 500 personnes. Dimanche dernier, _il y en avait 1 700!_" 

_"_On fera les comptes le 5 janvier après le dernier match à domicile", explique Patrick Letellier, le président du club amiénois. "L'année dernière, ça avait bien fonctionné mais c'est toujours compliqué d'organiser des matchs entre Noël et Nouvel An"

Choix de la station

France Bleu