Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

Les JO 2018 d'Alexis Pinturault

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Le skieur né à Moûtiers en Savoie et licencié à Courchevel est l'une de nos plus grandes chances de médailles françaises aux JO d'hiver en Corée du sud en février prochain. Portrait express.

Alexis Pinturault à Solden en Autriche en octobre 2017
Alexis Pinturault à Solden en Autriche en octobre 2017 © Maxppp -

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Alexis Pinturault, 26 ans, est médaillé de bronze lors des précédents Jeux Olympiques à Sotchi en 2014. 

Votre tout premier souvenir de JO ?

J'avais 15 ans, et le moment fort c'est Antoine Dénériaz à la descente de Turin en 2006 (médaille d'or NDLR).

Un objet que vous emmènerez forcément en Corée du sud ? 

Il très probable que j'emmène mon oreiller dans ma valise ! C'est quelque chose qui m'impacte beaucoup dans mon sommeil. Ils sont souvent beaucoup trop gros dans les hôtels et me cassent le cou, je n'aime pas cela ! Alors souvent, j'emmène mon oreiller avec moi. 

Des JO en Corée du sud : bien ou pas bien ?

Ça ne fait aucune différence pour moi, je pense qu'ils seront prêts. Après, on est dans un contexte géopolitique particulier mais on y va pour l'aspect sportif. J'accorderai peu d'importance à l'aspect politique.

C'est une grande fierté de pouvoir représenter son pays sur ce genre d'événement.

Superstitieux ?

Je ne l'ai jamais été. Pas de grigri, rien du tout !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess