Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

Les JO 2018 de Justine Braisaz

jeudi 4 janvier 2018 à 5:00 Par Nelly Assénat et Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie

La jeune biathlète des Saisies se prépare pour ses premiers JO d'hiver qui se dérouleront en Corée du sud en février prochain. Portrait express.

Justine Braisaz lors de sa victoire sur le 12,5 km mass start au Grand Bornand le 17 décembre 2017
Justine Braisaz lors de sa victoire sur le 12,5 km mass start au Grand Bornand le 17 décembre 2017 © Maxppp -

Justine Braisaz, 21 ans, est en forme en ce début d'année après avoir remporté sa première victoire en coupe du monde en décembre 2017 à la mass start au Grand-Bornand. C'est sa première participation aux JO. La biathlète des Saisies se prête au jeu des questions-réponses. 

Votre premier souvenir de JO ?

Vancouver. J'avais 14 ans, je me rappelle Marie Daurin, ma collègue de chambre, qui sautait par dessus les barrières pour aller rejoindre les média car elle venait de décrocher une médaille de bronze au sprint.

L'objet que vous n'oublierez pas de mettre dans votre valise pour partir aux Jeux ?

Un bon bouquin ! J'ai besoin de me distraire avant les courses, de lâcher prise, et éviter de penser trop à la course et trop anticiper. 

Des JO en Corée du sud, ça vous inspire quoi ? 

Le site ne fait pas extrêmement rêver et je ne crois pas que les Coréens aient énormément d'engouement pour le ski nordique et les sports d'hiver en général. Mais ce sont les Jeux, c'est un événement rare.

Superstitieuse ?

J'ai peur de vous dire que oui... Mais sans grigri. C'est plutôt technique avec des protocoles d'avant-course sur l'échauffement.