Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

Les JO 2018 de Martin Fourcade

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Martin Fourcade est le plus titré des athlètes français sélectionnés pour les JO de Pyeongchang en Corée du Sud en février prochain. Il est aussi le porte drapeau tricolore.

Martin Fourcade remporte la mass start du Grand Bornand en décembre 2017
Martin Fourcade remporte la mass start du Grand Bornand en décembre 2017 © Maxppp -

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Double champion olympique en 2014, six fois vainqueur du classement général de la Coupe du monde et onze fois champion du monde entre 2011 et 2017, le biathlète Martin Fourcade est le plus médaillé des sportifs français aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 en Corée du Sud. Natif des Pyrénées orientales, il est rattaché à l'École militaire de haute montagne de Chamonix et s'entraîne dans le Vercors en Isère.

Votre premier souvenir de Jeux Olympiques ? 

C'est Salt Lake City (en 2002 NDLR) avec les épreuves de fond et de biathlon avec Raphäel bien sûr (Poirée, médaille d'argent dans la poursuite NDLR), les épreuves de snowboard avec Isabelle Blanc, Karine Ruby, le doublé alpin Amiez-Vidal, mais aussi Laure Péquegnot, Carole Montillet...

L'objet que vous n'oublierez pas de glisser dans la valise ? 

Mon téléphone, comme ça je pourrai appeler mes petites filles tous les jours ! (Il est papa de deux fillettes de 2 ans et 9 mois NDLR).

Skier en Corée du Sud ça vous inspire quoi ? 

On a la chance de beaucoup voyager et la Corée a l'un des plus beaux sites olympiques en ce qui concerne le biathlon. Je suis plutôt très content à l'idée d'approfondir ma connaissance de cette culture là qui est vraiment différente des pays dans lesquels on travaille d'habitude. J'y vais avec beaucoup de curiosité et d'ouverture d'esprit. 

Superstitieux ?

Non... mais comme tous les sportifs j'ai des petits rituels pour rester concentré. Mais je n'emmènerai pas de petit grigri  en Corée du sud !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess