Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les JO de Tokyo décalés à 2021 : "Ça n’est pas un drame, ce n’est que du sport"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Maxime Marotte et Pierre-Hugues Herbert prennent avec philosophie le report des Jeux olympiques, à cause de la crise du coronavirus. C'est plus dur à avaler pour les escrimeurs alsaciens Charlotte Lembach et Vincent Anstett. Ils avaient prévu de mettre un terme à leur carrière cet été.

Le tennisman Pierre-Hugues Herbert devra patienter jusqu'en 2021 pour disputer les Jeux olympiques de Tokyo
Le tennisman Pierre-Hugues Herbert devra patienter jusqu'en 2021 pour disputer les Jeux olympiques de Tokyo © AFP - William West

La sabreuse strasbourgeoise Charlotte Lembach visait au moins une médaille olympique à Tokyo en individuel ou dans la compétition par équipes. Elle ne pourra pas réaliser ce rêve cet été, il lui faudra patienter au moins un an, ce qui n’était pas prévu du tout. « C’est un coup dur, car j’avais annoncé que je m’arrêterai après les JO de Tokyo. Ça chamboule tous mes projets après carrière. Il faudra que j’encaisse cette nouvelle et repartir encore pour une année, car je ne peux pas m’arrêter sur un report des Jeux olympiques. Mon rêve c’est d’aller aux Jeux et de remporter une médaille ».

La réaction de la sabreuse Charlotte Lembach

Lembach et Anstett repartent pour un an de rab

Le sabreur Vincent Anstett se trouve dans une position similaire, à 38 ans, il comptait dire stop après les Jeux au Japon. Et il se pose aujourd’hui beaucoup de questions : « Quels seront les nouveaux critères de qualification puisqu’on était en pleine période de qualification ? Des questionnements à titre personnel aussi, sur la capacité à faire une année de plus pour les plus âgés (rires). Il faudra s’assurer aussi du soutien des partenaires qui permettront de faire cette année supplémentaire ». 

La réaction du sabreur Vincent Anstett

Herbert devra patienter un an pour viser une médaille olympique

Le tennisman strasbourgeois Pierre-Hugues Herbert, était quasiment assuré de disputer le double à Tokyo avec son compère Nicolas Mahut. Le duo pouvait prétendre légitimement à un podium olympique. Mais P2H était favorable au report des JO, parce que les conditions de préparation n’étaient pas les mêmes selon les athlètes et les continents. « C’est une décision logique, car tout le monde est touché par cette crise du coronavirus, explique Pierre-Hugues Herbert. Les athlètes ne peuvent pas s’entraîner, ne peuvent pas se qualifier pour les JO ou terminer leur qualification. En plus, cette crise risque de durer dans le temps. C’est une décision qu’on subit nous les athlètes, de la même manière qu’on subit d’être à l’arrêt en ce moment et un petit peu au chômage. C’est certain, ça n’est pas un projet d’aller jouer au tennis en ce moment, à part pour ceux qui ont un terrain de tennis dans leur jardin, ce qui n’est pas mon cas. On essaie de rester en forme. _Mais cet effort de rester à la maison, ça n’est rien comparé à ce que font tous les médecins qui sont au taquet depuis un mois pour combattre cette maladie. C’est secondaire »_.

La réaction du tennisman Pierre-Hugues Herbert

Pas un drame pour Marotte

Le VTTiste de Zillisheim Maxime Marotte, quatrième aux derniers Jeux olympiques de Rio est sur la même longueur d’ondes : «Ça n’est pas un drame, ce n’est que du sport. C’est mon métier, je le prends à cœur, mais on a tous envie que la compétition soit belle, équitable et juste. Si ces conditions-là ne sont pas réunies, il vaut mieux reporter ».

La réaction du VTTiste Maxime Marotte

Maxime Marotte estime que les cyclistes auraient figuré parmi les sportifs les plus à même d’être prêts pour participer à ces Jeux olympiques. Ils peuvent en effet s’entraîner sur des home trainers et avec des logiciels développés, simuler des parcours de VTT ou des montées de cols célèbres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu