Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Les joueuses de tennis... et les entreprises sont fidèles à l'Engie Open de Limoges

lundi 6 novembre 2017 à 9:24 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

C'est un rendez-vous sportif important, mais aussi un lieu privilégié pour les affaires. L'engie Open de Limoges, 3ème tournoi de tennis féminin en France, 1er en indoor, débute ce lundi. Interview avec son directeur, Pascal Biojout.

Pascal Biojout, à l'écoute de la joueuse allemande Sabine Lisiski, l'une des championnes du tournoi.
Pascal Biojout, à l'écoute de la joueuse allemande Sabine Lisiski, l'une des championnes du tournoi. - ©Engie Open de Limoges

Limoges, France

Le 4ème Engie Open de limoges débute ce lundi au Palais des sport de Beaublanc. Au delà de la compétition, le tournoi de tennis féminin est aussi un vecteur de notoriété pour la ville et un lieu de rencontre pour les entreprises. Son directeur, Pascal Biojout, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h15 avec Françoise Ravanne.

Le rendez-vous s'est-il bien installé dans le calendrier sportif ?

C'est la 4ème édition, je crois que c'est un rendez-vous attendu maintenant puisque l'Engie Open demeure le 3ème tournoi de tennis féminin en France et le 1er en intérieur. On est en fin de saison, et dans le tableau, cette année, il y a beaucoup de joueuses qui viennent gagner des points pour attaquer la saison 2018 dans de bonnes conditions.

C'est aussi un rendez-vous prisé des entreprises...

On a près d'une centaine de partenaires privés qui nous soutiennent et l'événement est une plate-forme importante d'échanges, avec des espaces de réception qui ont accueilli plus de 2.500 personnes l'an dernier. Le format d'ailleurs de l'événement s'y prête puisque c'est 7 jours, et c'est assez unique.

Pascal Biojout, invité de France Bleu Limousin à 8h15.

Et puis bien sûr, vous accueillez toujours des jeunes.

Oui, le mercredi est réservé aux écoles de tennis avec séance d'autographes, notamment en compagnie de Mary Pierce, la marraine du tournoi. Il y aura cette année aussi des joueuses qui vont intervenir devant des collégiens, répondre à leurs questions. Et puis c'est un lieu de débat : on aura une réunion de Imaginex sur la science et le sport, dans le cadre de l'Université de Limoges.

Quelles sont les retombées pour la ville ?

La 1ère retombée, c'est la notoriété, avec un événement de portée nationale et internationale. Mais il y a des retombées directes : on active 32 prestataires sur le tournoi dans des domaines aussi variés que la sonorisation, l'informatique, le médical, l'agencement d'espaces, la sécurité, la création graphique... et la plupart sont limougeauds, haut-viennois ou limousins. L'an dernier, il y a eu 556 nuits d'hôtel et 3.500 repas servis, en lien direct avec le tournoi. Ce sera encore mieux cette année puisque la soirée des trophées du tennis féminin français va se dérouler pendant l'Engie Open de Limoges. 150 personnes venues de toute la France pour décerner et recevoir les récompenses.