Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Les souvenirs hauts-en-couleur d'un ex-arbitre limougeaud à Roland-Garros

-
Par , France Bleu Limousin

Il a arbitré des matchs opposants les stars des années 80-90 sur le circuit ATP, et notamment la terre battue de la porte d'Auteuil. Le Limougeaud Patrick Flodrops était l'invité de France Bleu Limousin ce mardi pour parler de Roland-Garros.

Patrick Flodrops a consacré 20 ans de sa vie à l'arbitrage, avec 12 éditions de Roland-Garros.
Patrick Flodrops a consacré 20 ans de sa vie à l'arbitrage, avec 12 éditions de Roland-Garros. © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

C'est l'un des plus grands tournois du Grand Chelem, et il l'a vécu de l'intérieur pendant plus de 10 ans. Souvenirs de Roland-Garros sur France Bleu Limousin, avec le Limougeaud Patrick Flodrops, ancien arbitre international de tennis sur le circuit ATP. Il répondait à 8h15 ce mardi aux questions d'Alain Ginestet.

Vous avez arbitré combien de fois à Roland Garros ? 

On va dire à peu près une centaine de fois, une centaine de matchs, pour moitié sur le central, en douze ans d'exercice. 

Vous avez connu l'âge d'or du tennis dans les années 80-90 avec les Borg, Lendl, McEnroe, Noah, Willander. Quels joueurs vous ont le plus marqué ?

Celui qui m'a le plus marqué, c'est incontestablement Björn Borg, à la fois pour son charisme : le premier joueur qui avait les cheveux longs,  et aussi par une forme de mutisme : il avait décidé de ne jamais protester contre les décisions de l'arbitre ou d'un juge de ligne, de ne jamais gêner son adversaire et ça me fascinait. En plus, c'était un joueur qui avait le meilleur coup droit du monde. C'était une fusée très difficile à gérer pour ses adversaires.

"Il attrape la pièce du tirage au sort et dit : face, j'ai gagné !

Tout l'inverse de McEnroe avec qui vous n'êtes pas très tendre... Vous dites, c'était pas un voyou mais quelqu'un de malhonnête un petit peu ? 

Alors je peux le dire maintenant, puisqu'il y a prescription ! J'admire ce joueur qui a apporté beaucoup au tennis mais qui ne voyait pas les balles tout à fait de la même manière que son adversaire ou que l'arbitre... On va dire de mauvaise foi et il le faisait peut-être moins pour tricher que pour créer une espèce de désordre qui lui profitait !

Une fois, lors d'un match contre Jimmy Arias que vous arbitriez, il avait même chipé la pièce qui servait au tirage au sort !

C'est exact ! Effectivement, je procédais à mon tirage au sort sur le central, avec une pièce de 5 francs que j'ai jetée en l'air. Mc Enroe l'a attrapée en l'air et a dit "face, j'ai gagné" et il est parti pour servir. Alors, je m'apprêtais à arrêter pour me faire respecter mais j'aurais peut-être été un peu ridicule et Arias m'a pris par le bras et m'a dit "laisse tomber, Patrick, tu ne la récupérera jamais !"

"On perd un peu de l'amuserie qu'on avait en regardant ces grands joueurs faire les pitres... 

Plus difficile, plus tendu encore, ce match entre Ilie Nastase  et Eliott Teltscher en 1981. L'américain estimant une balle litigieuse, s'en prend à vous !

Oui, il m'a attrapé par le collet, a commencé à me secouer, les gardes lui sont tombés dessus... Il faut savoir que je mesure 1 m 88 et lui 1 m 68, donc c'était peu effrayant, sauf une situation qui était extraordinaire, c'est que le public avait envahi le terrain... Cela avait fait beaucoup de bruit, et il a subit une amende de 5.000 dollars je crois.

Alors le tennis a beaucoup évolué depuis : dans le bon sens selon vous ?

Je dirais que oui. On a un sport qui est très crédible, qui attire les partenaires, qui est remarquablement bien organisé. Et en même temps, nous, les vieux amoureux du tennis, on perd un peu de cette "amuserie" qu'on avait en regardant ces grands joueurs faire parfois des pitreries. 

Vous suivez toujours le tennis, les Nadal, Federer, Djokovic ? 

Oui, je ne peux pas me départir de ce qui a représenté 20 ans de ma vie professionnelle. Effectivement, nous avons une chance extraordinaire d'avoir ces trois joueurs.  

Choix de la station

France Bleu