Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les voitures à pédales font le show pendant 24 heures à Saint-Étienne-de-Chigny

-
Par , France Bleu Touraine

C'est l'événement de l'été, voire de l'année, à Saint-Étienne-de-Chigny. Pendant 24h, des équipages se relaient au volant de petites voitures à pédaliers, pour boucler un maximum de tours de circuit. Le tout dans une ambiance bon enfant et folklorique.

Départ des 24h des voitures à pédales.
Départ des 24h des voitures à pédales. © Radio France - Camille Huppenoire

C'est la course de l'année à Saint-Étienne-de-Chigny. Les 24h des voitures à pédales voient 17 équipages de quatre personnes s'affronter sur un court circuit d'un kilomètre, à la seule force de leurs jambes. Ni assistance électronique, ni moteur, ne sont autorisés ! 

Parmi le public fidèle, le maire de la ville, Patrick Chalon, n'est pas le moins enthousiaste. C'est d'ailleurs lui qui donne le départ de la course, une institution à Saint-Étienne-de-Chigny. Elle plaît à un large public, dont beaucoup de familles. L'ambiance "bon enfant" y est pour beaucoup, dit le maire, qui souligne aussi la performance sportive des équipages : "Certains peuvent faire jusqu'à 800 kilomètres [en 24 heures] !"

Tout le monde joue le jeu.

La performance sportive, et la vitesse, jusqu'à 50 km/h, comptent pour moitié dans le classement final. Plus on fait de tours de circuit en 24 heures, plus on a de points. Mais pour être premier, et décrocher la victoire, il faut aussi assurer dans le domaine esthétique ! Ce critère est noté par le public. Tous les équipages choisissent un thème, aux couleurs duquel ils décorent leur petit bolide et leur stand. Les costumes sont également de sortie. "En général, tout le monde joue le jeu, salue Charlie Laizé, président de la Fédération d'Indre et Loire de la Voiture à Pédalier, ça contribue au côté festif."

Au milieu de ses concurrents, près de sa voiture aux couleurs de la fusée rouge et blanche de Tintin, Sofia, qui a enfilé le costume du célèbre reporter d'Hergé, apporte les dernières touches à la décoration de son stand. L'un de ses coéquipiers, Nicolas, ou Capitaine Haddock le temps des 24h, vérifie lui le véhicule. Dans lequel il a un peu de mal à entrer, la faute à son mètre quatre-vingt-dix. "Une fois allongé, ça va !"

Un relais toutes les 20 minutes

Nicolas, Sofia et leurs deux autres coéquipiers vont se relayer, environ toutes les 20 minutes, pendant vingt-quatre heures. Tant pis pour le sommeil ou les crampes, ils veulent finir "coûte que coûte !" lance la jeune femme. La course ne s'arrêtera que dimanche 19 août au soir, pour le plus grand plaisir des spectateurs, qui profitent aussi des nombreuses animations autour du circuit.

  • Auto
Choix de la station

À venir dansDanssecondess