Tous les sports

Ligue Magnus - Boxers Bordeaux : "Gagner un titre n'est pas une obsession"

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mercredi 4 octobre 2017 à 17:01

A l'image d'Olivier Labelle et Maxime Sauvé, les recrues de l'été se sont vite mises dans le bain girondin.
A l'image d'Olivier Labelle et Maxime Sauvé, les recrues de l'été se sont vite mises dans le bain girondin. © Maxppp - Maxppp

Après neuf journées de Ligue Magnus et avant de recevoir Angers ce vendredi (20h15), les Boxers ont posé leurs patins sur le podium. Leur président Thierry Parienty revient pour France Bleu Gironde sur une mise en route plutôt réussie. Entretien.

France Bleu : que pensez-vous de l'entame bordelaise ?

Thierry Parienty : c'est plutôt un bon début de saison. L'équipe joue de manière intensive, se bat. On a un bon groupe et des joueurs de qualité. Ce qui m'a un peu déplu ce sont les deux défaites à domicile notamment celle contre Lyon où on est passé un peu à côté.

Les Boxers ont la meilleure attaque, reste à serrer la vis en défense ?

Exactement. Il faut faire des réglages même si en défense, on a fait quelques bons matches. Ce sont des curseurs à remettre au bon endroit mais ça reste un bon début de saison.

L'obsession, c'est de continuer à bien travailler au niveau de l'équipe, des partenaires de l'accueil. Le club va continuer à grandir et quand on est en demi, on n'est pas loin de la finale. On fait un bon début de championnat, on garde les pieds sur terre et on continue à avancer.

L'idée, c'est de se caler dans la quatuor de tête et d'y rester ?

L'objectif de base, c'est de faire aussi bien, voire mieux. Il faut regarder vers le haut, être dans le Top 4 sachant qu'il peut se passer encore plein de choses. On est à peine au début d'un championnat qui est très long.

2432 spectateurs, c'est l'affluence moyenne à Mériadeck en ce début de saison. - Radio France
2432 spectateurs, c'est l'affluence moyenne à Mériadeck en ce début de saison. © Radio France - Justine Hamon

Pour développer votre projet hockey, un titre est-il nécessaire cette saison ?

Non, il y a plein de gens qui veulent gagner des titres. Tout le monde s'est renforcé. On a fait deux demi-finales (ndlr : ligue Magnus et coupe de France), si on veut faire mieux...Si ce n'est pas cette année, ça peut être dans les années futures. Ce n'est pas une obsession. L'obsession, c'est de continuer à bien travailler au niveau de l'équipe, des partenaires de l'accueil. Le club va continuer à grandir et quand on est en demi, on n'est pas loin de la finale. On fait un bon début de championnat, on garde les pieds sur terre et on continue à avancer.

Qu'avez vous changé dans votre organisation par rapport à la nouvelle formule de championnat mise en place l'an dernier ?

L'an dernier, on voyageait pas mal en avion. Ce n'est pas évident car c'est tôt le matin ou tard le soir si on veut des prix corrects. On va avoir un nouveau bus couchette qui devrait arriver prochainement. Ca va apporter un peu de confort.