Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ligue Magnus - Boxers de Bordeaux : saison terminée pour Julien Desrosiers, le club pourrait porter plainte

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Blessé à l'épaule et victime d'une commotion cérébrale avec perte de connaissance lors de la bagarre qui a opposé les Boxers et les Gothiques d'Amiens mercredi, l'attaquant bordelais est indisponible jusqu'en fin de saison. Le club réfléchit à l'idée de porter plainte.

La fin de la série s'annonce houleuse entre les Boxers et les Gothiques.
La fin de la série s'annonce houleuse entre les Boxers et les Gothiques. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Une affaire sur laquelle la fédération française va également se pencher. La commission des Infractions aux règles du jeu se réunira exceptionnellement ce jeudi soir.Lours aussi indécis (deux victoires partout).

Mercredi soir à Mériadeck, Amiens est venu égaliser (3-4) et reprendre l'avantage de la glace dans un rencontre qui s'est conclue par une bagarre générale. Au cours de celle-ci, Julien Desrosiers a été violemment projeté au sol par le défenseur amiénois Holden Anderson. 

KO sur la glace pendant dix bonnes minutes, le Franco-canadien a été évacué vers le CHU de Bordeaux. Ce jeudi, les Boxers ont confirmé que sa saison était terminée.

Le club réfléchit à donner une suite à cette affaire sous la forme d'un dépôt de plainte. "Ça peut faire partie des éventualités, nous a confié le président Thierry Parienty. Il y a une agression, c'est clair. Il a trois semaines d'arrêt minimum. Et surtout ce n'est pas dans le jeu. C'est la première fois qu'il y a un geste aussi violent depuis cinq ans que je suis dans le hockey. C'est une prise de judo. Mais ce n'est pas un tatami, c'est de la glace. Julien Desrosiers aurait pu y laisser une partie de sa moelle épinière. Il faut être vraiment vigilant et ferme sur ce genre d'attitude."

Thierry Parienty, le président des Boxers de Bordeaux. - Radio France
Thierry Parienty, le président des Boxers de Bordeaux. © Radio France - Aurélie Bambuck

Thierry Parienty : "Une agression (...) une prise de judo, c'est la première fois qu'on voit ça"

Une affaire sur laquelle la fédération française s'est également penchée. Les sanctions sont tombées jeudi soir. Holden Anderson est suspendu à titre conservatoire dans l'attente d'un complément d'information. Son coéquipier Jérémie Romand a écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. Côté bordelais, Jonathan Lessard est suspendu trois matches dont deux avec suris. De quoi peut-être apaiser les esprits avant le match 5 de ce vendredi.

Choix de la station

France Bleu