Tous les sports

Ligue Magnus - demi-finales : les Boxers de Bordeaux, en mode sangsue, s'accrochent à Gap

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 19 mars 2017 à 21:35

David Gilbert et les Boxers vont-ils faire craquer le favori gapençais ?
David Gilbert et les Boxers vont-ils faire craquer le favori gapençais ? © Maxppp - MaxPPP

Dominés la veille à Mériadeck, les hockeyeurs bordelais ont su trouver les ressources ce dimanche pour battre les Rapaces (3-2) et revenir à hauteur (deux victoires partout) dans une série très accrochée. De quoi regonfler le moral girondin avant de retourner mercredi dans les Hautes-Alpes.

"La série sera longue des difficile". En vieil habitué des playoffs, Julien Desrosiers, l'attaquant canadien des Boxers savait que cette demi-finale serait disputée et l'histoire est en train de lui donner raison. Alors que Gap avait repris l'avantage de la glace en venant s'imposer (3-2) samedi à Mériadeck, Bordeaux lui a rendu la pareille. Et sur le même score.

Si les Boxers ont gagné, c'est d'abord parce qu'ils ont joué un match plein contrairement à la veille où ils avaient attendu le dernier tiers pour se réveiller. Une entame autoritaire récompensée par des buts de Julien Desrosiers et François Paquin. Puis une belle résistance pour contenir des Gapençais qui avaient lâché les chevaux. Après quatre matches, l'équipe de Philippe Bozon est là et bien là.

L'entraîneur des Boxers, Philippe Bozon, à la fin de ce match 4. - Radio France
L'entraîneur des Boxers, Philippe Bozon, à la fin de ce match 4. © Radio France - Damien Gozioso

Philippe Bozon : "On savait que ce serait acharné"

Encore décisif, le gardien Sebastian Ylönen reconnaît que Bordeaux a souffert en fin de match mais sait que ces rencontres se gagnent parfois autant avec le cœur qu'avec le talent. Les Boxers se sont accrochés, ont été récompensés et vont pouvoir retourner à l'Alp'Arena pour faire un coup.

En fin de match Sebastien Ylönen et la défense bordelaise ont tenu. - Radio France
En fin de match Sebastien Ylönen et la défense bordelaise ont tenu. © Radio France - Damien Gozioso

Sebastian Ylönen : "On leur met la pression pour le prochain match"

Premier de la phase régulière, facile vainqueur d'Epinal en quarts de finale, Gap garde l'avantage puisque si septième match il y a, il se déroulera sur ses terres. Mais le favori n'a toujours pas réussi à décrocher son ambitieux outsider et sait déjà qu'il devra revenir à Mériadeck vendredi prochain.