Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ligue Magnus : l'Hormadi renverse le derby contre Bordeaux et "se remet sur de bons rails"

-
Par , France Bleu Pays Basque

Les hockeyeurs d'Anglet ont pourtant mal démarré la rencontre, rapidement menés au score. Mais ils parviennent à inscrire trois buts en l'espace de deux minutes qui leur permettent de faire le match en tête face à Bordeaux, pour finalement s'imposer (3-2).

Kenny Martin, défenseur de l'Hormadi
Kenny Martin, défenseur de l'Hormadi © Radio France - Stéphane Garcia

Anglet, France

"C'est à l'image de tous les derby". Les mots de Nicolas Arrossamena, l'attaquant angloy pour résumer ce match, en engagé et âpre, dès le début de la rencontre. Mais au bout de laquelle l'Hormadi sort vainqueur (3 buts à 2) face à Bordeaux pour le premier match officiel d'Olivier Dimet & Cie à la Barre cette saison en Ligue Magnus. 

Trois buts basques en deux minutes

Les Boxers de Bordeaux sont les premiers à marquer. Après quasiment sept minutes de jeu, alors qu’ils venaient de gérer une première période en infériorité. "Un but un peu chanceux", estime Heikki Leime, l'entraîneur des Angloys, après un rebond du palais et un joueur esseulé dans la défense basque.

"Ce but, ça a été le déclic", reconnaît Nicolas Arrossamena, auteur du premier but basque. Le début de deux minutes de folie, où les joueurs de l’Hormadi, poussés par les 1.200 supporteurs de la Barre, vont enchaîner les buts, par Louis Vitou (2–1) et Benjamin Berard (3–1), pour prendre le large, face à une équipe de Bordeaux assommée

Eric Schierhorn, la muraille

Le deuxième tiers-temps sera disputé, alors que les Bordelais tentent de réagir en mettant sous pression l'Hormadi. Bordeaux est à l’initiative des tirs et les Basques multiplient les pénalités, les infériorités numériques. Les Basques s’en remettent à leur gardien, Eric Schierhorn, auteur de 27 arrêts au total, pour préserver leur avance.

Le dernier tiers-temps est équilibré. Sur la dernière minute, Bordeaux parvient à réduire l'écart avec Anglet, qui remporte malgré tout le match. Avec cette victoire, l'Hormadi se remet sur les rails, après deux défaites de rang en Ligue Magnus, dans la foulée de la qualification en huitième de finale de Coupe de France. Le prochain match pour les hockeyeurs d'Anglet est prévu mardi prochain à Briançon, lanterne rouge du championnat et sans aucune victoire au compteur.

Les réactions

Nicolas Arrossamena : "Un derby ce n'est jamais beau, surtout quand on connait la rivalité entre Bordeaux et Anglet. C'est haché, c'est intense, physique... Il y a tellement d'enjeux, mais on a réussi à répondre présent. Leur but, ça a été une piqûre pour nous. On est sorti très forts, on marque trois buts coup sur coup. La deuxième période est serrée, avec une belle lutte et on a bien répondu, et puis dernière on a été beaucoup plus réaliste, on a bien défendu dans notre zone [...] On prend trois points très importants pour rester dans le haut du classement. On sort satisfait de ce match."  

Heikke Leime : "On a passé une période difficile, mais on se relance. Ce n'est pas seulement les résultats qui étaient mauvais mais notre jeu avait disparu aussi. On était un peu aveuglé par le bon début de championnat. On a pensé que ça allait aller tout seul, et dans un championnat aussi dur et serré que la Ligue Magnus, ce n'est pas possible [...] Un reste quand même un petit club et il faut qu'on donne 100% sur chaque match pour espérer quelque chose. Avec cette victoire, on a réussi à faire quelque chose, à réagir sur la glace, alors on ne gagnera pas tous nos matches. On est reparti. Et si on joue comme ça, avec le cœur, les résultats vont forcément suivre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu