Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ligue Magnus : les Boxers de Bordeaux corrigés par le leader Rouen (3-8)

mercredi 28 novembre 2018 à 1:07 Par Camille Huppenoire, France Bleu Gironde et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Nouvelle large défaite pour Bordeaux en Ligue Magnus. Ce mardi, les Boxers ont reçu une leçon du leader, Rouen, venu s'imposer 8 buts à 3 sur la glace bordelaise.

Les Boxers de Bordeaux ont été fébriles en défense face aux Dragons de Rouen.
Les Boxers de Bordeaux ont été fébriles en défense face aux Dragons de Rouen. © Radio France - Camille Huppenoire

Bordeaux, France

Le score est sans appel. Le leader de la Ligue Magnus, Rouen, a corrigé les Boxers de Bordeaux sur la glace d'une patinoire de Mériadeck entièrement acquise à la cause bordelaise. Mais le soutien sans faille du public n'a pas suffi. Menés 5-2 à la fin de la première période, les Boxers n'ont pas pu revenir, malgré deux autres périodes de bien meilleure facture. Les Dragons de Rouen, largement dominateurs dans les duels, ont mis en difficulté la défense bordelaise, malmenée comme face à Grenoble lors de la précédente rencontre de Ligue Magnus. 

Un match scellé dès la première période

En encaissant cinq buts dans le premier tiers-temps, Bordeaux ne se faisait guère d'illusions : revenir au score semblait être une mission impossible. Les Boxers ont pourtant essayé. En seconde période, Julien Guillaume sonne la révolte et tombe les gants face à Kévin Dusseau. Après le renvoi des deux hommes au vestiaire, Bordeaux connaît un timide réveil. Maxime Sauvé répond au joli but de Chad Langlais (2-6) et profite d'une supériorité numérique, à la 28e minute, pour revenir à 3-6. Ce sera le dernier but de Bordeaux, incapable de concrétiser ses nombreuses offensives. "C'est notre problème actuellement, on a du mal à mettre des buts quand il faut, analyse Philippe Bozon, entraîneur des Boxers. Eux, ils ont été efficaces dans ce domaine-là."

Philippe Bozon : "Les joueurs ont essayé"

Les Dragons se sont même montrés redoutablement efficaces, n'hésitant pas à laisser les Boxers faire le jeu pour mieux les contrer, et se montrant intraitables dans les duels. Et lorsque, en infériorité numérique, ils subissaient les assauts de Bordelais parfois maladroits, Matija Pintarič a parfaitement joué son rôle de dernier rempart. "C'est un des meilleurs gardiens de la Ligue" a salué son entraîneur Fabrice Lhenry, lui-même ancien gardien. 

Fabrice Lhenry : "Il fait les arrêts nécessaires"

Avec cette victoire en patrons, les Dragons de Rouen s'installent comme leaders de la Ligue Magnus, avec 8 points d'avance sur leur plus proche poursuivant, Grenoble, qui compte un match en moins. Pour les Boxers de Bordeaux, "il faut tourner la page" déclare le défenseur François Paquin, et se concentrer sur Gap, prochain adversaire, ce vendredi.