Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tournoi de Roland-Garros

Lionel Ollinger : "Pas un Roland-Garros normal"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Lionel Ollinger, Président de la ligue du Grand-Est et vice-Président de la Fédération française de Tennis, était l'invité de France Bleu Lorraine au lendemain des débuts des tableaux principaux aux internationaux de France, à Roland-Garros

Ugo Humbert au tournoi de Rome le 10 mai dernier.
Ugo Humbert au tournoi de Rome le 10 mai dernier. © Maxppp - ETTORE FERRARI

C'est son tout premier Roland-Garros en tant que vice-Président de la Fédération française de tennis chargé des grands événements. Sur France Bleu Lorraine, Lionel Ollinger a évoqué les changements apportés à cette édition 2021 et les chance du Messin Ugo Humbert, 2e joueur français et 32e joueur mondial.

France Bleu Lorraine : il y avait déjà du public l'an dernier mais, cette année, la jauge est remontée à 120.000 spectateurs pour la quinzaine. Un regret de n'avoir pu avoir mieux ou un pas vers un retour vers un tournoi normal ?

Lionel Ollinger :forcément un peu des deux, mais restons positifs ! C'est très, très agréable de voir le public sur les différents courts avec une jauge maximum de 1.000 personnes. Mais ça n'est pas un Roland-Garros normal et il nous faudra faire des concessions dans l'année pour trouver des économies et des pistes de chiffres d'affaires complémentaires pour "tamponner" ce deuxième manque à gagner. Nous sommes le seul tournoi du Grand Chelem impacté deux fois de suite par cette pandémie.

120.000 spectateurs, c'est à peu près le quart d'un tournoi normal

Jusqu'au 9 juin, comme tout le monde, nous sommes sujets à 1/8e de la jauge. Nous accueillons, en ce moment, environ 5.000 spectateurs pour 38.000 au maximum. A partir du 9 juin, on passera sur une jauge d'un peu plus de 13.000 personnes, ce qui nous mettra globalement aux alentours du tiers.

Vous parliez de manque à gagner. Roland-Garros s'est modernisé avec la réfection du stade, ou l'apparition de sessions nocturnes sur Amazon Prime. Le tournoi s'adapte à ce à quoi doit ressembler un Grand Chelem au 21e siècle

Oui, il était important d'élargir notre audience en termes de spectateurs et de téléspectateurs. Le rajeunissement de nos de nos téléspectateurs est très important et Amazon propose aujourd'hui un produit qui n'est plus a à défendre puisqu'il est déjà largement exploité ailleurs dans le monde. On a la chance d'avoir, avec France Télévisions, un deuxième diffuseur. 

On regrette, à cause du couvre feu, de ne pas avoir de sessions de soirée en public. On en aura une seule, le 9 juin. Malgré tout, c'est un beau démarrage.

Ugo Humbert a un tirage au sort intéressant 

Aurez-vous le temps de jeter un œil au match d'Ugo Humbert ? La terre battue n'est pas sa surface favorite mais son essor lui permet d'envisager passer des tours et, pourquoi pas, de retrouver Djokovic au troisième tour

Ce sera compliqué. Je dois faire un aller-retour car, même durant la quinzaine, je m'occupe mon job au FC Metz Stadium. Je pourrais le voir au deuxième tour parce que je pense qu'Ugo va s'en sortir. Il est talentueux, il a eu un tirage au sort intéressant. Ce n'est jamais facile ici mais c'est jouable. 

Il faut que Ugo puisse jouer son jeu agressif, vers l'avant et qu'il n'attende pas ses adversaires derrière. Mais il le sait. Il arrive en pleine forme physique. Et puis, il a toujours sa forme mentale, c'est un joueur capable de prendre du recul sur ses performances et, à chaque fois, de progresser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess