Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Manche : le tireur Eric Delaunay en route pour les Jeux Olympiques à Tokyo

-
Par , France Bleu Cotentin

Eric Delaunay a décroché jeudi soir le quota olympique pour les JO 2020 à Tokyo en prenant la deuxième place d'une manche de coupe du monde de skeet olympique en Finlande. Il ne manque que la validation de sa fédération.

Eric Delaunay peut commencer à préparer ses valises pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020
Eric Delaunay peut commencer à préparer ses valises pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 © Radio France - Lucie Thuillet

Manche, France

C'est comme si c'était fait ! Eric Delaunay a - sauf  improbable retournement de situation - validé son billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo l'an prochain. Le tireur licencié à Bréville-sur-Mer a pris jeudi soir la deuxième place de la manche de coupe du Monde de skeet olympique à Lahti en Finlande (55 cibles touchées sur 60 en finale). 

Cette médaille d'argent est synonyme de quota olympique pour les JO. Sa fédération doit encore définitivement valider son ticket pour Tokyo, mais cela devrait être une simple formalité.  

Tokyo après Rio 

Ce sésame pour Tokyo est une juste récompense pour le tireur saint-lois qui tournait autour du quota olympique depuis plusieurs semaines. A Tokyo, Eric Delaunay disputera ses deuxièmes Jeux Olympiques consécutifs après ceux de Rio 2016 où il avait pris la 7e place. Il était d'ailleurs l'unique représentant de la Manche au Brésil. 

Choix de la station

France Bleu