Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Marathon de Berlin : le Kényan Kipchoge pulvérise le record du monde et s'approche des deux heures

dimanche 16 septembre 2018 à 12:22 Par Xavier Demagny, France Bleu

Il se rapproche des deux heures : le Kényan Kipchoge pulvérise le record du monde au Marathon de Berlin en deux heures une minute et 39 secondes.

Le Kényan Elidu Kipchoge franchit la ligne d'arrivée du marathon, à Berlin le 16 septembre 2018.
Le Kényan Elidu Kipchoge franchit la ligne d'arrivée du marathon, à Berlin le 16 septembre 2018. © Maxppp -

Le Kényan Eliud Kipchoge a explosé dimanche le record du monde en remportant le marathon de Berlin en deux heures, une minute et 39 secondes. Le précédent record avait été établi sur le même parcours berlinois en 2014, par un autre Kényan, Dennis Kimetto, qui avait bouclé les 42,195 km en 2h02:57. 

"Merci !"

"Mon seul mot est merci !", a-t-il lancé peu après l'arrivée, remerciant tout son entourage et les organisateurs berlinois. De sa foulée légère, il a creusé peu à peu l'écart, profitant des conditions parfaites en ce dimanche automnal : une température autour des 20°C au moment de l'arrivée, un temps sec et ensoleillé et surtout pas un souffle de vent. 

Totalement seul durant les 17 derniers kilomètres, Kipchoge n'a rien lâché : "Oui, c'était dur d'être seul, mais j'avais confiance, j'avais dit que je courrais ma propre course, en suivant mon planning, et j'avais confiance".   

Chez les dames, la Kényanne Gladys Cherono, vainqueur l'an dernier, s'est de nouveau imposée en 2h18:11.