Tous les sports

Marc Bourgeois conserve son titre sur la Grappe de Cyrano

Par Martin Cotta, France Bleu Périgord lundi 21 avril 2014 à 0:13

La 27ème édition de la Grappe de Cyrano à Bergerac
La 27ème édition de la Grappe de Cyrano à Bergerac © Radio France - Martin Cotta

Il était le favori de la 27e édition de la Grappe de Cyrano et il a tenu son rang. Marc Bourgeois devance Fabien Planet de 33 secondes. Guillaume Chameil le premier périgourdin termine à la quatorzième place du classement général.

Marc Bourgeois affectionne particulièrement la course d'enduro à Bergerac. Et il l'a encore prouvé ce week end en remportant la 27e édition de la Grappe de Cyrano. "Je prends beaucoup de plaisir, c'est un super weekend ! Ca n'a pas été forcément simple avec la météo. Il n'y a pas eu beaucoup de pluie (...) mais les chemins été boueux. Tout le monde est content car il y a eu aussi du soleil ." Et le pilote de saluer son équipe : "cette année on a vraiment bien bosser, avec Yamaha on était à 100 % , comme la moto et le pilote " sourit celui qui a été vice-champion de France l'année dernière. En remportant deux spéciales avant même la journée de dimanche, Marc Bourgeois avait déjà fait un grand pas vers la victoire finale. Et derrière lui ses adversaires sont loins, trop loins... Fabien Planet son dauphin arrive 33 secondes plus tard. Emmanuel Albepart arrive lui à 40 secondes de retard.

Pourtant les conditions de courses n'ont pas été optimales ce dimanche. Une légère pluie en début d'après-midi a même empêché une démonstration de freestyle du champion local Rémi Bizouard, à son plus grand regret : "y'a mes amis, mes proches et surtout toute ma famille qui ne voient le freestyle qu'à la télé. Et le jour où ils peuvent me voir il pleut sur la Grappe. C'est vraiment dommage ". Patrick Huet, le directeur de la course, semblait aussi un peu dépité par le temps : "c'est un inconvénient et cela va encore coûter pour réaménager les chemins. On a eu moins de pilotes engagés cette année. Il va peut-être falloir changer la formule et penser à une course moins chère et plus courte ."

Avec un budget de 300.000 euros chaque année, la Grappe de Cyrano résiste tant bien que mal à la crise et reste gratuite . D'ailleurs faire payer l'entrée pour renflouer les caisses n'est pas envisagé par l'organisation, même si cela pourrait paraître une bonne idée.

"C'est mieux pour les spectateurs de voir un peu de boue"