Tous les sports

Mathieu Lemoine, champion olympique à Rio : "j'essaie de rester le même au maximum"

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans lundi 29 août 2016 à 15:55

Le cavalier de Sandillon, Mathieu Lemoine, dans les studios de France Bleu Orléans
Le cavalier de Sandillon, Mathieu Lemoine, dans les studios de France Bleu Orléans © Radio France - Stéphane Barbereau

Le cavalier de Sandillon était l'invité de France Bleu Orléans ce lundi matin. Mathieu Lemoine avait remporté la médaille d'or du concours complet par équipes, en équitation, le 9 août dernier aux Jeux Olympiques de Rio.

Il a le sourire d'un homme qui a l'habitude de se faire photographier. Il faut dire que depuis ce 9 août, les sollicitations ont été nombreuses pour le cavalier loirétain qui a remporté la médaille d'or du concours complet par équipes (dressage, cross, saut d'obstacles) aux JO de Rio :

Le regard des gens a changé et on est un plus sollicité qu'avant, par les médias, les sponsors qui se manifestent et c'est très très bon pour notre discipline. Moi j'essaie de ne pas changer grand chose, de rester le même

Le champion loirétain est venue à France Bleu Orléans avec sa médaille d'or, 500 grammes, déjà éraflée, au cordon usé :

On l'a bien fêtée au Club France, à Rio. Je ne la quitte plus, je la promène beaucoup avec moi parce qu'on me la demande. Je ne suis pas très fétichiste, elle n'a pas une place particulière chez moi pour l'instant

La médaille d'or au concours complet d'équitation par équipes de Mathieu Lemoine - Radio France
La médaille d'or au concours complet d'équitation par équipes de Mathieu Lemoine © Radio France - Stéphane Barbereau

Tellement peu fétichiste Mathieu Lemoine qu'il a accrochée sa médaille au-dessus de l'évier, dans son logement de Sandillon.

70 000 de primes olympique et fédérale

L'autre changement pour ce champion jusque-là très anonyme, c'est qu'il peut vivre de son sport cette année. Sa médaille d'or lui rapporte d'abord 50 000€ de prime du CNOSF (comité olympique et sportif français), désormais imposable. La Fédération Française d'Equitation ajoute également environ 20 000€ de prime.

Mais le cavalier, âgé de 32 ans, sait que cela sera de courte durée. Il est donc revenu à son métier, aux écuries Pierre de France, à Sandillon. Pierre de France qui n'est autre que son employeur, l'oncle d'un autre médaillé de cette équipe de concours complet (Karim Laghouag) et le propriétaire de son cheval : Bart L. Un ongre de 10 ans, originaire des Pays Bas. Un cheval que Mathieu Lemoine entraîne pour les JO depuis 3 ans. Il était alors le seul à pouvoir monter le cheval, rétif à l'époque à certains cavaliers. Un cheval qui intéresse de grandes écuries aujourd'hui, son prix de vente est estimé entre 500 000€ et 700 000€. Mais il n'est pas à vendre aujourd'hui. Le cavalier espère surtout continuer l'aventure avec lui jusqu'aux prochains jeux olympiques, à Tokyo, en 2020.

Partager sur :