Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Mayer en forme, Bosse et Bedrani sacrés : jour 2 des Championnats de France d'athlé à Saint-Étienne

Les Championnats de France élite d'athlétisme ont lieu du 26 juillet au 28 juillet à Saint-Étienne, au stade Henri Lux. Lors de la deuxième journée, samedi, plusieurs athlètes ont brillé. On vous résume ce qu'il fallait retenir, et ce qu'il faudra suivre dimanche.

Pierre-Ambroise Bosse, à l'arrivée de la finale du 800 mètres
Pierre-Ambroise Bosse, à l'arrivée de la finale du 800 mètres © Maxppp - MAXPPP

Saint-Étienne, France

Ce qu'il faut retenir de la journée de samedi aux Championnats de France élite d'athlétisme à Saint-Étienne, c'est d'abord les deux vainqueurs de l'épreuve reine sur piste, celle du 100 mètres. Chez les femmes, belle victoire et troisième titre pour Carolle Zahi (11"29) et chez les hommes, en l'absence de Jimmy Vicault, forfait pour éviter la blessure, c'est Amaury Golitin a été sacré champion de France en 10"45. Les athlètes ont en effet subit une chute des températures suite aux orages dans la nuit puis au milieu d'après-midi.

Bosse impeccable

L'un des athlètes les plus populaires et les plus attendus, c'était Pierre-Ambroise Bosse. Le champion du monde en titre du 800 mètres a remporté, sans surprises, le titre de champion de France. Sacré en 1'48"82, il a tenu à saluer la performance de son dauphin, encore espoir de la discipline, Gabriel Thual (1'49"13). Le Bordelais vise maintenant les Mondiaux où il devra défendre son titre.

Mayer en mode hurdler

Autre champion à s'être distingué dans le stade Henri Lux, Kevin Mayer, recordman du monde du décathlon l'an passé. Le dromardéchois a choisi ses épreuves : le disque du décathlon le matin et les séries du "vrai" 110 mètres haies (pas celui du décathlon) l'après-midi. Sur le 110 mètres haies, il s'est tout simplement qualifié pour la demi-finale du 110 mètres haies en remportant sa série, record personnel à la clé. "Je me suis servi de ma frustration le matin lors du lancer de disque pour aller vite, pourtant ce n'était pas une belle course, j'ai tapé toutes les haies", a déclaré l'athlète licencié à Montpellier.

Un 3000m steeple de folie

Les spectateurs ont également pu se régaler grâce au 3000 mètres qui a vu un retour exceptionnel de Djilali Bedrani. Distancé dans les deux premiers kilomètres par Yohan Kowal, il ne s'est pas affolé, il a réussi à remonter petit à petit avant un finish extraordinaire, pour finalement l'emporter en 8'34". Licencié à Toulouse, il remporte là son premier titre national sur cette épreuve. Sur le décathlon, l'Isérois Bastien Auzeil a profité de l'absence de Kevin Mayer pour ramener sa deuxième médaille d'or nationale à la maison. Le savoyard Axel Hubert prend la troisième place. Chez les femmes sur l'heptatlon la victoire est revenue une nouvelle fois à Antoinette Nana-Djimou.

À suivre dimanche

Le dimanche sera gargantuesque à Henri Lux avec les nombreuses épreuves reportées à cause des conditions météorologiques difficiles. On suivra tout particulièrement le concours de la perche, avec Renaud Lavillenie (14 heures), le lancer de disque avec Mélina Robert-Michon (16 heures), les demi-finales et la finale du 110 mètres haies (15h45 et 17h20), mais aussi Christophe Lemaitre sur le 200 mètres (demi-finales à 14 heures 10 et finale à 17h05).

Choix de la station

France Bleu