Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Champion du monde cadets, le perchiste mayennais Matthias Orban resdecend sur terre

mercredi 19 juillet 2017 à 19:01 Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne

Le perchiste mayennais a décroché la médaille d'or cadet au Kenya, dimanche dernier. Quelques jours après son exploit, le jeune homme de 17 ans garde, étonnamment, les pieds sur terre. Avec une certaine ambition.

Matthias Orban, sur la piste de Mayenne. Il y pratique l'athlétisme depuis ses 7 ans
Matthias Orban, sur la piste de Mayenne. Il y pratique l'athlétisme depuis ses 7 ans © Radio France - Fabien Burgaud

Mayenne, France

Il est "content", "fier" mais pas d'effusion. Matthias Orban, 17 ans, champion du monde cadet à la perche reste zen. "Je suis souvent comme ça, je me prends pas trop la tête. J'évite de m'énerver". "Quand je l'ai eu, j'ai demandé son ressenti et il me disait qu'il était moins stressé que pour les championnats de France il y a 15 jours. Là ça allait", sourit son père, Patrick. Une sérénité qui l'a grandement aidé au Kenya pendant sa finale, où il est passé à une faute de l'élimination. "J'ai eu un peu peur. 4,70 m je l'ai eu au 3e essai, comme pour 5 m. J'ai eu chaud", raconte le jeune homme.

"C'est la grande classe" pour son père

Ce jour-là, son papa était resté en France. De longues, très longues minutes dont il se souvient. "On avait pas accès à tous les directs, donc on a vu juste son premier saut à 4,55 m. Et après plus de nouvelles donc c'était un peu stressant. On a eu la chance d'avoir des parents à Nairobi pour nous envoyer les résultats. Mais c'est pas pareil, le stress monte, on nevoit pas. Quand on a vu qu'il avait fait 4,85 m, avec le classement on a vu que c'était bon pour le podium, on était déjà contents. Donc quand il a passé 5 mètres, là c'était l'explosion !"

La médaille d'or de Matthias Orban - Radio France
La médaille d'or de Matthias Orban © Radio France - Fabien Burgaud

Aller aux JO 2024, ce serait un rêve

Et pourtant. "On n'est pas tellement surpris. On savait que Matthias avait les capacités pour décrocher le titre. Et connaissant son tempérament lors des grandes compétitions, il sait gérer tout ça. C'est quand même la classe!" Et après ? "On espère que la progression continuera comme ça et qu'il puisse aller aux JO 2024. C'est le rêve qu'on peut avoir pour lui". Matthias aura alors 24 ans. Son petit frère, Romain aussi a hâte de voir la suite. "Je suis fier et j'espère qu'il continuera, peut-être comme Renaud Lavillenie ou presque!".

La perche, c'est né pour lui il y a 7 ans, déjà sur la piste de Mayenne. "J'ai commencé par regarder des vidéos sur Youtube, j'ai aimé et le président du club m'a fait essayé. Et voilà j'ai continué. J'aime la sensation d'être en l'air. C'est pas grâce à nous que l'on va haut, mais grâce à la perche. et ça me plaît aussi". Et ça risque pas de le lâcher, lui qui court aussi le 110 m haies pour varier les plaisirs. Le jeune homme rentrera à la rentrée en terminale à Nantes, avec de faire des études de sport. Toujours une perche dans la main.