Tous les sports

Michel Vion, de la FFS : "minimum syndical pour le ski alpin tricolore à Sotchi"

Par Marie Chaffard, France Bleu Pays de Savoie lundi 24 février 2014 à 11:38

Michel Vion, président de la Fédération Française de Ski
Michel Vion, président de la Fédération Française de Ski © Maxppp

La délégation tricolore se félicite de son bilan de quinze médailles décrochées aux Jeux Olympiques de Sotchi, en Russie, un record pour une olympiade d'hiver. Mais le patron de la Fédération française de ski, Michel Vion, estime que le bilan du ski alpin est mitigé.

Quinze médailles pour la France, dont quatre en or, quatre en argent et sept en bronze : c'est donc le bilan sportif de ces 22e Jeux Olympiques, à Sotchi (Russie). Le biathlon se taille la part du lion avec quatre podiums. Le ski de fond réalise les meilleurs Jeux de son histoire.

Et l'alpin dans tout ça ? Quatre ans après le "zéro pointé" ramené de Vancouver, le doublé argent-bronze de Steve Missillier et Alexis Pinturault en géant a mis fin à la malédiction olympique. "C'est un minimum syndical, on aurait pu faire mieux ", commente Michel Vion, le président de la Fédération française de ski.

Michel Vion WEB

Dix médailles sur quinze pour les Pays de Savoie

LA star tricolore de ces Jeux, Martin Fourcade et ses trois podiums dont deux titres olympiques, est un Pyrénéen et s'entraîne en Isère, mais les athlètes des Pays de Savoie, eux aussi, font grimper le compteur des médailles : ils en ramènent les deux tiers. Au tableau d’honneur des stations, le Grand Bornand arrive en tête avec trois médaillés à Sotchi, juste devant Val Thorens et ses deux athlètes récompensés.

  

Partager sur :