Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Moi, Émilie, 7 ans, Niçoise, prodige du karting

-
Par , France Bleu Azur

À 7 ans, Émilie est la plus jeune des 42 participants aux finales de coupe de France de karting minimes qui se déroulent ce week-end à Brignolles (Var). Elle est aussi une des deux seules filles engagées dans sa catégorie. Mais la Niçoise, fille d'un ex-pilote de Formule 3, n'a peur de rien !

Emilie a démarré le karting à 4 ans.
Emilie a démarré le karting à 4 ans. © Radio France - Maxime Bacquié

Grasse, France

Sur la piste du karting de la Sarrée, à Bar-sur-Loup (Alpes-Maritimes), Émilie enchaîne les tours. Deux fois par semaine, après l'école, elle s'entraîne sur un karting de 60 centimètres cube qui monte jusqu'à 95 km/h en vitesse de pointe. "J'aime la vitesse" répond justement la jeune niçoise de 7 ans quand on lui pose la question de ce qu'elle préfère quand elle est au volant. "Je n'ai jamais eu peur de ma vie", s'exclame-t-elle, et on veut bien la croire.

Emilie s'entraîne deux fois par semaine après l'école. - Radio France
Emilie s'entraîne deux fois par semaine après l'école. © Radio France - Maxime Bacquié

Le pilotage dans les gènes 

C'est son père Marco Zrihen, ex pilote de rallye et de Formule 3, qui l'a assise pour la première fois dans un karting alors qu'elle avait à peine 4 ans. "Avec mes yeux de pilote et ceux qui m'entourent, on a tout de suite vu qu'elle avait quelque chose. Je suis très fier d'elle. Elle a la gagne. Elle me lance toujours des petits défis dans la vie quotidienne, pour arriver la première en haut des escaliers par exemple." Ou passer la première la ligne d'arrivée. Émilie a décroché plusieurs podiums sur des courses en Italie, avec des concurrents plus âgés, ces derniers mois.

Le portrait d'Emilie, rencontrée au karting de Bar-sur-Loup

Ce week-end, la Niçoise participe aux finales de Coupe de France de karting, dans la catégorie minime (7 - 11 ans) à Brignolles (Var). Elle est la plus jeune des 42 participants et elles ne sont que deux filles pour quarante garçons. "Les garçons n'aiment pas que je les double," explique dans un sourire la fillette "Ils me tamponnent pour me redoubler mais je les envoie dans le gazon pour rester la première!" 

"J'aimerais être pilote de moto et de Formule 1"

"C'est un milieu masculin le karting et elle a du mérite parce qu'elle doit en faire plus que les autres," confirme Kathir son moniteur depuis ses débuts au karting de la Sarrée. Il confirme que la Niçoise a quelque chose de spécial. "Dans le regard, dans les gestes, on voit qu'elle est là pour gagner. Je la vois aller loin." Jusqu'où ? "J'aimerais être pilote de moto et de Formule 1," répond Émilie, qui porte ce jour-là une casquette à l'effigie du champion de moto Valentino Rossi et un survêtement rouge avec l'écusson de l'écurie Ferrari.