Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mondiaux d'athlétisme au Qatar : "On nous prend pour des cons" dit Yohann Diniz

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Entre colère et dépit. Le marcheur rémois Yohann Diniz est le grand favori du 50km marche des Mondiaux de Doha ce samedi 28 septembre. Une course prévue sous une chaleur écrasante

Yohann Diniz aux mondiaux 2017
Yohann Diniz aux mondiaux 2017 © Maxppp - HAN YAN/Xinhua News Agency/Newsxom/MAXPPP

Dans la fournaise de Doha, Yohann Diniz, tenant du titre est le grand favori du 50km marche dont le coup d' envoi sera donné ce samedi 28 septembre à 22h30 (heure française, 23h30 heure locale). Favori sur le papier en tout cas. Parce qu'en réalité, les conditions climatiques sont extrêmes. Les températures en soirée approchent les 30 degrés et le taux d'humidité est autour des 75%. Yohann Diniz se demande clairement ce qu'il fait là-bas. 

30 degrés en soirée

Je me suis préparé à fond pour cet événement et en arrivant là, je me demande pourquoi être autant préparé pour servir de cobaye ou être dans les jeux du cirque dit Yohann Diniz au micro Radio France de Vincent Pellegrini. Pour les disciplines hors stade en tout cas, on est vraiment pris pour des clowns. En effet, la grande majorité des autres épreuves sont organisées au Khalifa stadium...un lieu climatisé.

Rester debout, les jambes tendues

Des conditions extrêmes pour les marcheurs qui rendent difficiles les efforts longs et incertaine l'issue de l'épreuve.  Je pense que c'est vraiment un manque de respect et _je peux comprendre ceux qui ont choisi de faire l'impasse sur Doha_, c'était plutôt une bonne décision ajoute Yohann Diniz.

Le champion du monde est en forme mais ne sait pas du tout comment s'y prendre pour défendre son titre . Il n'ira pas aussi loin qu'à Rio en 2016. Son véritable enjeu ce sont les prochains JO. A Doha, il faudra gagner ou sortir vivant dit en riant jaune le marcheur rémois. Ma stratégie ? rester debout les jambes tendues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess