Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Mondiaux de judo : désillusion pour l'orléanaise Hélène Receveaux

-
Par , , France Bleu Orléans

Elle visait une médaille lors de ces championnats du monde de judo : Hélène Receveaux a été battue dès son deuxième combat ce mardi en moins de 57 kilos, à Tokyo. La judokate de l'US Orléans est éliminée en individuel et ne décrochera pas de médaille, contrairement à 2017.

Hélène Receveaux (en bleu), lors du Grand Prix de Judo de Tel-Aviv, en janvier 2019
Hélène Receveaux (en bleu), lors du Grand Prix de Judo de Tel-Aviv, en janvier 2019 © Radio France -

Orléans, France

Hélène Receveaux l'avait confié sur France Bleu Orléans, alors qu'elle était en stage avec l'équipe de France de judo dans les Landes avant de s'envoler pour le Japon : elle visait une médaille, voire le titre, lors des championnats du monde de judo à Tokyo. La judokate de l'US Orléans n'atteindra pas son objectif.

Battue par la n°1 mondiale

Hélène Receveaux a en effet été battue lors de son deuxième combat, par ippon, ce mardi matin avant 7 heures (heure française), en catégorie "moins de 57 kilos". Il faut dire qu'elle est tombée face à un gros morceau, la japonaise Tskukasa Yoshida, championne du monde en titre et numéro un mondiale, qui en plus, combat chez elle devant son public. 

Handicapée par une blessure

Hélène Receveaux, licenciée de l'USO Judo Jujitsu depuis 2017, était ambitieuse, elle qui avait décroché le bronze lors des Mondiaux il y a deux ans à Budapest. Mais l'orléanaise a souffert depuis d'une fracture du talon droit : ce n'est pas son pied d'appui, mais cette blessure l'a gênée dans sa préparation.

Pas de repêchage

Lors de son premier combat, Hélène Recevaux avait battu la belge Libeer par ippon. L'orléanaise ne pourra pas passer par les repêchages et espérer une médaille : son parcours en individuel aux Mondiaux s'arrête là, pour la judokate de 28 ans qui affirmait récemment :"faire un bon parcours aux Mondiaux, c'est un plus pour obtenir une place ensuite pour les Jeux Olympiques de Tokyo l'été prochain".

Choix de la station

France Bleu