Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tokyo 2021 : jeux olympiques et paralympiques

Nombre de sportifs, poids des médailles, records : les JO de Tokyo 2021 en chiffres

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les Jeux Olympiques 2021 se déroulent depuis le 23 juillet et jusqu'au 8 août à Tokyo. Plus de 11.000 sportifs de toute la planète sont présents. Records de médailles, nombre d'épreuves, coût : voici les 10 chiffres à retenir avant ces Jeux.

Les JO de Tokyo ont lieu jusqu'au 8 août [photo d'illustration].
Les JO de Tokyo ont lieu jusqu'au 8 août [photo d'illustration]. © AFP - ROBIN VAN LONKHUIJSEN / ANP MAG

Les caméras du monde entier sont braquées sur Tokyo depuis vendredi 23 juillet et la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Un an après la date prévue - à cause du coronavirus - les sportifs de plus de 200 pays se défient pendant deux semaines et demi, jusqu'au 8 août. On fait le point sur les chiffres phares de la compétition.

11.000 sportifs

Plus de 11.000 sportifs (11.091 d'après les chiffres de 2020) participent à ces Jeux Olympiques. Lors des Jeux d'Athènes en 1896, ils étaient 241. 

A Tokyo, la France compte 378 sportifs, qui défendent les couleurs tricolores dans 31 disciplines.

Plus de 11.000 sportifs sont attendus à Tokyo.
Plus de 11.000 sportifs sont attendus à Tokyo. © AFP - STAFF, Sofiane OUANES

206 pays

206 CNO (comité national olympique) sont présents à Tokyo. Parmi ces équipes figure l'équipe olympique des réfugiés. Présente pour la première fois en 2016 à Rio, elle est composée d'athlètes considérés comme réfugiés par l'ONU. Ils sont 29 à avoir été choisis cette année, sur la base de leurs performances mais aussi de part la volonté du CIO d'avoir une équipe représentative en termes de diversité des disciplines, des genres et des régions d'origine. Neuf sont originaires de Syrie, cinq d'Iran, quatre du Soudan du Sud, trois d'Afghanistan, deux d'Erythrée et un du Cameroun, du Congo, de la République démocratique du Congo, d'Irak, du Soudan et du Venezuela. Ils ont défilé derrière le drapeau olympique et, s'ils remportent des médailles d'or, c'est l'hymne olympique qui est joué. Par ailleurs, les sportifs russes concourent sous bannière neutre.

33 disciplines et 339 épreuves

Les sportifs sélectionnés s'affrontent dans 33 disciplines différentes, lors de 339 épreuves. Quatre sports ont faire leur entrée dans l'olympisme à Tokyo : la skateboard, le surf, l'escalade et le karaté. Le baseball et le softball ont fait leur retour, après avoir disparu des programmes depuis 2008. Par ailleurs, de nouvelles épreuves ont été ajoutées, comme le basket 3x3 et des relais mixtes en athlétisme et en natation.

49 % de sportives

Le CIO a voulu des Jeux "avec davantage de femmes". Mission accomplie puisqu'elles représentent 49 % du total des engagés, contre 44,2% à Londres en 2012 et 45,6% à Rio en 2016. Encore un petit effort et la parité sera atteinte !

43 sites olympiques

Au total, 43 sites sont utilisés lors des Jeux olympiques et paralympiques (24 août-5 septembre) : 25 déjà existants, 10 temporaires et 8 entièrement nouveaux. Le stade olympique - où se déroulent les cérémonies d'ouverture et de clôture, la quasi-totalité des épreuves d'athlétisme et certains matchs de football - a été reconstruit en plein cœur de Tokyo, au même endroit que celui de 1964. Il compte 68.000 places mais comme pour la plupart des autres sites, elles ne sont pas occupées à cause de la pandémie de coronavirus.

Le stade olympique de Tokyo.
Le stade olympique de Tokyo. © AFP - Alain BOMMENEL, Laurence CHU

13 milliards d'euros

Le budget officiel des JO de Tokyo s'établit à plus de 13 milliards d'euros. Le report d'un an de la compétition a entraîné un surcoût de 2,3 milliards.

6 grammes d'or

Les JO se voulant plus écolo, les médailles ont été en partie fabriquées à partir de produits recyclés, comme des téléphones portables et des ordinateurs, donnés par les Japonais et des entreprises. Au final, la médaille d'or mesure 85 millimètres de diamètre et pèse 556 grammes, dont plus de 6 grammes d'or platiné sur de l'argent massif.

Les médailles des Jeux de Tokyo.
Les médailles des Jeux de Tokyo. © AFP - JANIS LATVELS

121 médailles pour les États-Unis en 2016

En 2016, ce sont les Etats-Unis qui avaient empoché le plus de médailles, avec 121 breloques autour du cou de leurs athlètes, dont 46 en or. La France avait obtenu 42 médailles au total. La délégation française vise à nouveau cet objectif cette année.

Rio 2016 : les 10 pays les plus titrés.
Rio 2016 : les 10 pays les plus titrés. © AFP - John SAEKI, Laurence CHU

23 médailles d'or pour Michael Phelps

Il est l'homme le plus médaillé lors des JO d'été. L'Américain Michael Phelps a décroché 23 médailles d'or en natation : 6 lors des Jeux d'Athènes en 2004, 8 à Pékin en 2008, 4 à Londres en 2012 et 5 à Rio en 2016.

Les athlètes les plus titrés aux JO d'été.
Les athlètes les plus titrés aux JO d'été. © AFP - Simon MALFATTO, Sophie RAMIS

9'63 sur 100 mètres

L'homme le plus rapide du monde est Usain Bolt. "La foudre" a couru le 100 mètres le plus rapide du monde en 9'63 lors des JO de Londres, en 2012. Chez les femmes, c'est Florence Griffith-Joyner, lors des Jeux de Séoul de 1988, avec un temps record de 10'62. En dehors des JO, elle a couru 10'49 lors des sélections américaines de 1988, ce qui est toujours le record du monde féminin.

Les performances des athlètes olympiques.
Les performances des athlètes olympiques. © AFP - John SAEKI, Laurence CHU
Choix de la station

À venir dansDanssecondess