Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Équitation : l'Eurois Sébastien Cavaillon en selle à Badminton : "c'est l'Ironman du cheval !"

Sébastien Cavaillon dispute ce week-end le concours complet d'équitation de Badminton, un des plus prestigieux concours complets du monde. Avec sa jument Sarah d'Argouges, le cavalier du Bec-Hellouin est même en lice pour disputer les Jeux Olympiques de Tokyo l'année prochaine.

Sébastien Cavaillon avec sa jument Sarah d'Argouges lors de l'épreuve de dressage à Badminton
Sébastien Cavaillon avec sa jument Sarah d'Argouges lors de l'épreuve de dressage à Badminton - Nevine Chatila

Le Bec-Hellouin, France

"Le mythe, le Graal pour tout cavalier", Sébastien Cavaillon ne fait pas dans la demi-mesure quand il parle du concours de Badminton, "tous les meilleurs cavaliers mondiaux sont là, c'est un peu l'Ironman du cheval" explique le cavalier du Bec-Hellouin (Eure). Le Badminton Horse Trials, c'est un concours 5 étoiles long, un des six plus prestigieux concours complets au monde. Après deux jours de compétition, le cavalier normand, du haras de Montmal, tire son épingle du jeu. 

Sébastien et Sarah, un couple qui a de l'allure - Aucun(e)
Sébastien et Sarah, un couple qui a de l'allure - Sally Newcomb

Meilleur Français en dressage

Un résultat qui ne satisfait pas le cavalier normand, malgré les belles allures de Sarah d'Argouges, "déçu de sa reprise. C’est notre premier Badminton et l’atmosphère est très particulière. Je l’ai sentie très tendue" confie-t-il au site leperon.fr.  Le public britannique a pourtant salué la qualité de trot de la jument. Avec 34 points, Sébastien Cavaillon a terminé vendredi 35e de l'épreuve enlevée par le Britannique Oliver Townend. Le triple champion d'Europe s'adjuge les deux premières places avec ses deux chevaux.

Le couple lors de l'épreuve de cross-country samedi - Aucun(e)
Le couple lors de l'épreuve de cross-country samedi - Névine Chatila

Samedi, lors de la toujours spectaculaire épreuve de cross-country, retransmise sur la BBC, Sébastien Cavaillon et Sarah d'Argourges réalisent un sans-faute et terminent à une honorable 30e place et deuxième Français grâce à une jument "très franche et très fiable" selon son cavalier. Une épreuve là aussi remportée par Oliver Townend. 

Il reste au couple d'épreuve de saut d'obstacles ce dimanche lors du Badminton Horse Trials, même si "ce n'est pas la meilleure sauteuse du monde" admet Sébastien Cavaillon, "mais elle a l'envie de bien faire". 

Sarah d'Argouges, la reine mère 

Les spécialistes ont surnommé Sarah d'Argouges la "queen of the yard". Sébastien Cavaillon monte la jument depuis six ans, "ensemble, on a gravi les échelons, du concours une étoile au cinq étoiles" explique le cavalier. Depuis une terrible chute en 2017, les résultats du couple n'ont jamais été aussi bons. Une vraie complicité existe entre l'homme et l'animal, même si Sarah d'Argouges a son petit caractère :

A la maison, on l'appelle la reine mère, elle est assez dominante par rapport aux autres chevaux" - Sébastien Cavaillon

La jument est la star de l'écurie, la numéro un et quand on demande à Sébastien Cavaillon si Sarah sait qu'elle est une star, sa réponse est sans détours : "je ne sais pas si elle le sait, mais en tous cas, elle nous le fait comprendre". Sarah aurait-elle le melon ? 

En route vers les Jeux Olympiques de Tokyo ? 

Actuellement, une vingtaine de couples est sélectionnée, dont Sébastien et Sarah, qui ont intégré le groupe Équipe de France en août 2018, mais la route est encore longue. "La liste est là pour l'instant, mais elle va augmenter en cours d'année et en début d'année prochaine" précise Sébastien Cavaillon. 

En général, la "short list", elle sort un mois avant" -Sébastien Cavaillon

La saison commence au mois de mars pour se terminer en octobre. Badminton, c'est le début de saison pour le cavalier, "on a préparé la jument pour cette échéance-là" détaille Sébastien Cavaillon, avec notamment des séances d'endurance sur la plage de Deauville

Après le concours de Badminton, "ce sera une bonne période de repos" pour Sarah d'Argouges avant de repartir sur "un championnat ou une autre grosse épreuve en fin de saison". À un tel niveau de compétition, les chevaux ne peuvent en effet sortir que six fois dans l'année au maximum. 

Choix de la station

France Bleu