Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Objectif Tokyo pour 3 karatékas du Samouraï 2000

vendredi 8 décembre 2017 à 6:02 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

3 karatékas du club manceau Samouraï 2000 ont déjà commencé leur préparation pour les jeux olympiques de 2020. Mais les places coûtent chères et la sélection est impitoyable

Didier Moreau, l'entraîneur de Leila Heurtault et de Dnylson Jacquet, 2 karatékas du Samouraï 2000 qui rêvent de participer aux J.O. de Tokyo
Didier Moreau, l'entraîneur de Leila Heurtault et de Dnylson Jacquet, 2 karatékas du Samouraï 2000 qui rêvent de participer aux J.O. de Tokyo © Radio France - yann lastennet

Le Mans, France

Les Jeux Olympiques de Tokyo seront ouverts le 24 juillet 2020 mais la compétition a déjà démarré pour les karatékas du Samouraï 2000. 3 pensionnaires du club sarthois sont en course pour décrocher leur qualification : Leïla Heurtault et Gwendoline Philippe dans la catégorie des moins de 61 kg et Dnylson Jacquet dans la catégorie des plus de 84 kg. " Cà a même commencé dès juin dernier" explique Didier Moreau, l'un des entraîneurs du club. "Tous les points glanés lors des compétitions internationales comptent pour les Jeux. Mais la sélection est impitoyable car il n' y a que 10 athlètes au monde par catégorie ( il y a 3 catégories homme et 3 catégories femme), et en plus il y a des places réservées aux karatékas nippons car la compétition se passe au Japon. Il faut être dans les 4-5 premiers pour se qualifier aux J.O. C'est compliqué".

Didier Moreau est l'entraîneur de Leïla Heurtaut et de Dnylson Jacquet, deux karatékas du Samouraï 2000 qui espèrent se qualifier pour les J.O de Tokyo

Tokyo, ton univers impitoyable

Leïla Heurtault veut participer à ses premiers Jeux Olympiques - Radio France
Leïla Heurtault veut participer à ses premiers Jeux Olympiques © Radio France - yann lastennet

Leïla Heurtault et Gwendoline Philippe luttent pour décrocher leur billet dans la catégorie des moins de 61 kg mais à la fin il en restera qu'une. Car une seule française peut se qualifier dans une même catégorie. Leïla Heurtault (bientôt 23 ans) a déjà de l'expérience. Championne du monde et d'Europe chez les espoirs, elle a décroché le titre mondial en kumite avec l'équipe de France en octobre 2016 à Linz en Autriche. " Avec l'expérience, on apprend à gérer les combats et les périodes de stress. Je ne veux pas parler de rivalité avec Gwendoline, on s'entend super bien. La concurrence n'est pas entre nous mais avec les autres nations. On se donne des conseils, on ne se marche pas sur les pieds. J'espère que cela va durer encore longtemps !".

Leïla Heurtault veut décrocher son billet dans la catégorie des moins de 61 kg tout comme sa coéquipière Gwendoline Philippe

Gwendoline Philippe brûle les étapes. A 18 ans seulement, elle a été sacrée cette année championne de France et championne du monde espoir, alors qu’elle n’est encore que junior. "Elle sera peut être juste pour les JO de 2020 mais en 2024, c'est sûr, elle sera prête" explique Didier Moreau. "Mais quand on lui dit cela, çà l'énerve" sourit l'entraîneur du Samouraï 2000, "c'est une vraie battante".

Dnylson Jacquet, l'étoile montante du karaté français

Dnylson Jacquet n'a que 19 ans mais il est déjà champion de France de Karaté. Lui aussi est en lice pour décrocher un ticket pour Tokyo  - Radio France
Dnylson Jacquet n'a que 19 ans mais il est déjà champion de France de Karaté. Lui aussi est en lice pour décrocher un ticket pour Tokyo © Radio France - yann lastennet

C'est la révélation de la saison côté Samouraï. Dnylson Jacquet, 19 ans, a décroché au printemps dernier, le titre de champion de France sénior en + 84 kg alors qu'il n'est qu'un jeune espoir. D'ailleurs il a été sacré en espoir dans la foulée. Alors malgré son manque d'expérience, cet étudiant en STAPS au Mans, rêve de podium olympique. "Il faut rêver pour réussir après je sais que c'est un peu tôt pour moi mais pourquoi pas. Cela demande beaucoup de sacrifices car on double les heures d'entrainement mais çà vaut le coup"

Dnylson Jacquet sait que la route est encore longue avant une éventuelle qualification pour les J.O.

C'est la première fois que le Karaté est sport olympique qui plus est au Japon, le berceau de cette discipline. "Nous revenons d'une compétition sur l'archipel d'Okinawa" ajoute Didier Moreau. "On voit des affiches partout, les gens sont ancrés dans le karaté. Je pense que ce sera une très belle compétition".