Tous les sports

Open Brest Arena : Dodig surpend Paire

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Vaucluse dimanche 25 octobre 2015 à 23:41

Ivan Dodig, tout sourire
Ivan Dodig, tout sourire © Radio France - Thomas Lavaud

Le 122e joueur mondial restera à jamais comme le premier vainqueur de l'Open Brest Arena. Il a battu le 23e joueur mondial, le Français Benoît Paire, en deux sets (7/5, 6/1) malgré une rencontre très mal embarquée.

On ne l'attendait pas. Le premier vainqueur de l'histoire de l'Open Brest Arena est le Croate Ivan Dodig, 30 ans, tête de série numéro six, 122e au classement ATP, membre de l'équipe croate de Coupe Davis, et jusqu'ici surtout connu pour ses qualités en double. Il a, en effet, remporté le dernier Roland-Garros en compagnie de Marcelo Melo avec qui il s'apprête à disputer les masters de double.

Dodig a battu, 7/5 6/1, le grand favoris de l'édition : le Français Benoît Paire, 23e joueur mondial.

"Benoît Paire est l'un des meilleurs joueurs au monde, commente Dodig. J'espérais ne pas craquer. Mais je savais que s'il baissait son niveau de jeu, j'aurais une chance. "

Conscient qu'une victoire pourrait lui permettre de se rapprocher du Top 20 mondial, Paire prend les choses en main. Grâce à deux breaks d'entrée, le Vauclusien mène très vite 5-1. Mais son jeu se dérègle. Il se procure deux balles de set à 5/3, puis une autre à 5/4 sans jamais les convertir. Son faible pourcentage au service (44 % de première balle) permet à Dodig d'effacer ses breaks de retard, et de remporter le premier set 7/5. "Je me suis un peu tendu, ça m'arrive souvent en finale, analyse Benoît Paire. J'étais bien, et je suis reparti dans mes travers. Je loupais mes coup-droits. Mon service peut parfois me servir à rester au contact. Dodig n'a pas forcément mieux joué, c'est moi qui suis passé un peu à côté. Je ne peux l'expliquer."

Entre le premier et le second set, Dodig va remporter onze jeu d'affilée**, et empochera le deuxième set, 6-1.

Benoît Paire : "quand même satisfait."

"J'aurais signé pour faire une finale avant cette semaine, donc je suis quand même satisfait, ajoute Benoît Paire qui était resté inactif pendant plusieurs jours avant l'Open de Brest, en raison d'un talon douloureux qui a nécessité une infiltration. Les dix jours d'arrêts ont fait mal à mon organisme. Pour repartir jouer tous les jours, ce n'était pas simple. A part sur la finale où je me suis déréglé, mon niveau de jeu était bon. "

Benoît Paire promet d'essayer de revenir en 2016 - Radio France
Benoît Paire promet d'essayer de revenir en 2016 © Radio France - Thomas Lavaud

Benoît Paire s'est envolé après sa finale. Il s'alignera à Valence (Espagne) à partir de mardi.

Quel avenir pour l'Open Brest Arena ?

Même si s'est organisateurs ne l'officialisent pas encore, il y aura bien une deuxième édition en 2016. La première a été un succès populaire avec 23.000 spectateurs, un nombre très élevé pour un tournoi Challenger. Et le retour des joueurs était également bon. Benoît Paire a d'ailleurs salué le public, lui qui n'a pas toujours été maître chez lui.

Le conseil d'administration se réunira ces prochaines semaines pour faire le point. Il faudra aussi convaincre l'ATP de changer la date pour que le tounoi brestois ait moins de concurrence, et donc plus de chance d'attirer un bon plateau, afin de maintenir une bonne affluence une fois que l'effet de découverte de l'Arena sera passé. Cette année, Brest se retrouvait face aux tournois de Vienne et Moscou, mieux dotés.