Tous les sports

Open d'Orléans : "Orléans aura tout pour accueillir un tour de Coupe Davis" selon le président de la FFT

Par Eric Normand, France Bleu Orléans samedi 30 septembre 2017 à 16:03

Bernard Giudicelli, Président de la F.F.T.,  aux côtés de Didier Gérard, directeur de l'Open d'Orléans
Bernard Giudicelli, Président de la F.F.T., aux côtés de Didier Gérard, directeur de l'Open d'Orléans - Open d'Orléans

Pour sa 13ème édition, l'Open d'Orléans a accueilli pour la première fois cette semaine le président de la fédération française de tennis, Bernard Giudicelli. L'occasion d'évoquer le tournoi et la possibilité de voir dans les prochaines années la Coupe Davis à Orléans.

Alors que le palais des sports va accueillir ce dimanche la finale de l'Open d'Orléans, Bernard Giudicelli, le président de la Fédération Française de Tennis, s'est rendu cette semaine sur le tournoi. Jamais aucun de ses prédécesseurs n'était venu depuis sa création, "ce n'est pas faute d'avoir envoyé des invitations, ils ne m'ont même jamais répondu," avoue avec une certaine amertume Didier Gérard, le directeur de l'Open d'Orléans. Cette venue était donc un événement.

L'Open d'Orléans est une pépite - Bernard Giudicelli, président de la FFT

Le président de la fédération française voulait mettre à l'honneur "ce tournoi qui est l'un des meilleurs au monde dans sa catégorie de part sa conception, son organisation et le professionnalisme de ceux qui l'organisent." Et il rappelle que l'Open d'Orléans est "coché par de très bons joueurs parce que les conditions se rapprochent de celles de tournois du grand circuit." L'autre avantage de ce tournoi à ses yeux est "qu'il permet à de nombreux français de venir jouer et de se lancer." Bernard Giudicelli était présent à Orléans pour montrer "qu'il n'y a pas les grands tournois d'un côté comme Roland Garros, Bercy et les autres. Ce sont tous les tournois sur notre territoire qui font la richesse du tennis français."

Orléans pourrait accueillir la Coupe Davis

C'était aussi l'occasion de parler avec lui du CO'Met. Il s'agit de ce grand projet réunissant une salle des sports, le parc des expositions et des congrès, ainsi que le Zénith. La mission de l'architecte Jacques Ferrier est notamment de réaliser une salle de sport de 10.000 places sur l'actuel parking du parc des expositions.

Une salle de 10.000 places, c'est très intéressant ! Avec cette jauge, on peut accueillir une demi-finale de Coupe Davis - Bernard Giudicelli, président de la FFT

Le président évoque non seulement la Coupe Davis, mais aussi "son homologue au féminin, 9 000 ou 10 000 places, c'est aussi une très belle salle pour une finale de Fed Cup." Bernard Giudicelli attend avec impatience un nouvel équipement à une heure de Paris. Si la ville dépose un dossier de candidature pour accueillir un événement international, le président admet "qu'il sera regarder avec bienveillance." Les services de la fédération française de tennis viendront sur le site pour procéder à son homologation car "il faut anticiper" et ils rencontreront le maire et ses équipes "pour habiliter la salle, définir les conditions de faisabilité pour que le dossier soit prêt dès que possible avec le soutien de la ligue."

CO'Met, c'est un chantier de 100 millions d'euros. La grande salle de sport de 10 000 places est attendue pour fin 2019 ou début 2020.

Ecoutez Bernard Giudicelli, Président de la F.F.T., en visite à l'Open d'Orléans