Tous les sports

Open de Quimper : Benoit Paire est en finale

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Breizh Izel samedi 7 mars 2015 à 20:42

Benoit Paire en finale de l'Open de Quimper
Benoit Paire en finale de l'Open de Quimper © Radio France - Bertrand Queneutte

Benoit Paire s'est qualifié pour la finale de l'Open de tennis de Quimper qui aura lieu ce dimanche, à 15H. Le français a facilement battu l'ouzbek Farrukh Dustov en 2 sets (6/4 - 6/2).

Benoit Paire a retrouvé le sourire. Très agacé la veille par l'attitude et les sifflets d'une partie du public breton, lors de sa demi-finale face au belge Maxime Authom, le français a régalé les spectateurs, ce samedi. L'avignonnais, auteur d'un bon tennis, s'est "rendu le match facile " pour disposer tranquillement de l'ouzbek Farrukh Dustov, tête de série numéro 1, en 2 sets : 6/4 - 6/2. Il décroche ainsi son ticket pour la finale qui aura lieu ce dimanche, sur le central de Creach Gwen, à partir de 15H. 

Open de Quimper (ENRO)

Retrouver le TOP 100

En cas de victoire, Benoît Paire pourrait revenir autour de la 90ème place mondial, sur le circuit ATP. Une belle récompense pour celui qui, "il y a encore 3 mois ", était "couché sur un lit ", après sa sa grave blessure au genou l'an dernier. Ensuite, l'ancien numéro 24 mondial s'envolera pour Miami, puis pour Le Gosier, en Martinique. Un dernier tournoi Challenger avant de repartir "sur les qualifications des grands tournois" et notamment Madrid et Rome.

JDS / Tennis Quimper (SON)

Une finale 100% française

Face à lui, ce dimanche, un jeune joueur inconnu du grand public mais présenté comme un futur poids lourd du tennis français par les spécialistes. A 21 ans, Grégoire Barrere dispute sa première finale d'un tournoi Challenger. Le francilien, originaire de Charenton-le-Pont dans le Val de Marne, a lui aussi décrocher son ticket en battant l'expérimenté David Guez, en 3 sets : 6/3 - 1/6 - 6/1. Epoustoufflant depuis le début de la semaine, Grégoire Barrere retrouve en finale la tête d'affiche du tournoi, dont il connaît "bien le jeu ", dit-il, car il a "l'habitude de voir jouer à la télé ". Un Benoit Paire qui se présentera sur le court pour l'emporter, point barre, car "quand on participe à un Challenger, c'est pour le gagner, pas pour jouer la finale ", déclare-t-il. Surtout que le français reste sur un échec en finale, la semaine dernière, lors du tournoi de Cherbourg.

Grégoire Barrere, en finale du tournoi de Quimper - Radio France
Grégoire Barrere, en finale du tournoi de Quimper © Radio France - Bertrand Queneutte