Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Patinage artistique : le Normand Bruno Massot a son passeport allemand pour les JO 2018

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Caen, France

C'était la dernière étape pour qu'il puisse s'inscrire et participer aux prochains Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à Pyeonchang, en Corée du Sud (9-25 février) : Bruno Massot a obtenu le passeport et la nationalité allemande le 28 novembre dernier. Le Caennais peut viser l'or avec sa partenaire.

Bruno Massot (ici à la patinoire de Caen)
Bruno Massot (ici à la patinoire de Caen) © Radio France - Olivier Duc

Le 28 novembre dernier, Bruno Massot a reçu son cadeau de Noël avant l'heure :  un passeport et la nationalité allemande qui va avec, lui qui fêtera les 29 ans de sa naissance à Caen le 28 janvier prochain.

Sachant que les inscriptions pour les jeux se terminaient fin décembre, il fallait que j'obtienne le passeport très très vite

"Il y a avait trois tests, explique Bruno Massot. Deux tests concernaient la langue avec un test oral et un test écrit. Le troisième test était sur l'Allemagne et son histoire, la politique... L'oral a été très facile, le test de naturalisation sur l'Allemagne aussi mais j'ai eu beaucoup de problème sur le test écrit. Je l'ai raté deux fois mais la troisième a été la bonne. Sachant que les inscriptions pour les jeux se terminaient fin décembre, il fallait que j'obtienne le passeport très très vite. Cela tombait bien que je réussisse enfin le test."

En 2014, La championne du monde Aliona Savchenko, à la recherche d'un partenaire, lui avait proposé de concourir avec elle pour l'Allemagne.

Je me sens Allemand

Il faudra 18 mois de bras de fer avec la fédération Française des sports de glace pour qu'il puisse enfin patiner en couple sous les couleurs allemandes.

Le couple d'origine franco-ukrainien est depuis devenu champion d'Allemagne, Vice-champion d'Europe avant d'obtenir le bronze aux mondiaux. Seulement pour participer aux Jeux Olympiques d'Hiver de Pyeonchang en Corée du Sud, il lui fallait ce passeport et cette nationalité.

"Cela me faisait bizarre au début quand je patinais pour l'Allemagne mais aujourd'hui, franchement je me sens Allemand parce que j'ai été très bien intégré dans l'équipe, je me sens bien au pays. Je commence vraiment bien à parler allemand et à le comprendre. Je peux le dire, je me sens Allemand donc arriver aux Jeux Olympiques en tant qu'Allemand ne me posera absolument aucun problème. Je serai même plutôt content."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess