Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bayonne : la finale du championnat de France de pelote 2x2 fait du neuf avec du vieux

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le championnat de France de pelote 2x2 en trinquet se dispute ce 30 août à 11h au Trinquet Moderne de Bayonne. Sur le papier, Mathieu Ospital et Luis Sanchez ont l'avantage: ils ont gagné durant les phases de poule contre Peio Larralde et Antton Amulet, mais Peio Larralde est le tenant du titre.

Peio Larralde et Antton Amulet (en rouge), rencontrent Luis Sanchez et Mathieu Ospital (en blanc)
Peio Larralde et Antton Amulet (en rouge), rencontrent Luis Sanchez et Mathieu Ospital (en blanc) © Radio France - Bixente Vrignon

C'est la première compétition à ce niveau depuis la fin du confinement. Et le championnat de France par équipes à Bayonne a réservé sont lot de surprises. D'abord la date inhabituelle, puisqu'il est déplacé de mars à août avec la finale ce dimanche 30 août pour cause de crise sanitaire. Et puis l'apparition de nouveaux joueurs comme le Navarrais Luis Sanchez qui fait des débuts remarqués chez les pro. Mais le championnat, c'est une partie à part qu'il faut savoir gérer dans un Trinquet Moderne qui est l'un des plus grands du monde (1.283 places assises); même si cette année, le protocole sanitaire obligera à laisser de nombreux fauteuils vides.

Pour les joueurs, il faut évacuer la pression. Peio Larralde, triple champion par équipe, en 2015, 2017 et 2019, considère que c'est une partie comme une autre, même si les buteurs auront une responsabilité particulière. En demi-finale à Anglet, sur une surface rapide comme à Bayonne, il a fait la différence avec une dizaine de buts directs : "Tout le monde sait qu'en trinquet le but est primordial. C'est la base du jeu. Si on le rentre tant mieux, mais si on fait mal avec le but, c'est souvent une seconde pelote en attaque ou alors un point gagnant. Ça fait toujours partie des points-clefs". Peio Larralde a un titre à défendre mais se méfie de la paire Ospital-Sanchez : "Sur l'ensemble du championnat ils ont montré que c'était l'équipe la plus homogène, la plus complète". 

Peio Larralde: "Il va falloir bien jouer de zéro à quarante"

Les joueurs évolueront dans le Trinquet Moderne (ici Antton Amulet).
Les joueurs évolueront dans le Trinquet Moderne (ici Antton Amulet). © Radio France - Bixente Vrignon

L'équipe la plus complète

Mathieu Ospital et Luis Sanchez se sont déjà imposés en poule contre leurs adversaires du jour, mais dans une rencontre qui n'avait pas d'enjeu puisque le classement des poules était déjà joué. Alors l'avant garaztar se méfie, lui qui avait perdu en finale l'an dernier : "Il va falloir venir avec le moins de pression possible et bien rentrer dans la partie dès le debut si possible. Il va falloir livrer le moins possible et serrer la pelote, ramener le maximum de buts, parce que Peio est capable de passer 15 buts ici". La partie commence ce dimanche matin à 11 heures.

Mathieu Ospital: "Peio est capable de passer 15 buts ici".

Les deux avants étaient déjà finalistes en 2019
Les deux avants étaient déjà finalistes en 2019 © Radio France - Bixente Vrignon

Retour sur le parcours des deux équipes :

Parties de poules : 

  • Larralde-Amulet 40-21 Monce-Bilbao
  • Ospital-Sanchez 40-26 Monce-Bilbao
  • Ospital-Sanchez 40-34 Larralde-Amulet

Demi-finales :  

  • Ospital-Sanchez 40-14 Waltary-Lambert
  • Larralde-Amulet 40-18 Etchegaray-Ducassou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess