Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pelote basque : au terme d'une finale à couper le souffle, Baptiste Ducassou remporte son 5e titre

-
Par , France Bleu Pays Basque

Rarement une finale aura été aussi disputée! Baptiste Ducassou s'est imposé en finale du championnat de France de pelote à main nue en individuel ce dimanche midi au Trinquet Berria d'Hasparren au terme d'un duel haletant face à Luis Sanchez (40-39).

Baptiste Ducassou très ému à la fin de la finale, s'est empressé de rejoindre Pampi Laduche, son mentor.
Baptiste Ducassou très ému à la fin de la finale, s'est empressé de rejoindre Pampi Laduche, son mentor. © Radio France - Amaia Cazenave

Une guerre des nerfs, un duel de titans indécis jusqu'au bout. La finale du championnat de France de pelote à main nue en individuel a tenu toutes ses promesses ce dimanche midi au Trinquet Berria d’Hasparren. Dans ce bras de fer d'une heure et demi entre Baptiste Ducassou et Luis Sanchez c'est finalement le pilotari d'Itxassou qui l'a emporté sur le fil, 40 à 39. 

Sur la cancha, la tension était palpable. Les deux hommes se sont rendus coup pour coup. Pour l'un il était question de remporter un premier titre de champion de France en tête à tête, de prouver qu'il était LA révélation qui allait bousculer l'ordre établi. Pour l'autre, c'était une question d'honneur, de fierté après un hiver difficile. Cela explique qu'il y a eu entre les deux hommes des fautes de mains inhabituelles, signes de fébrilité. Presque une peur de gagner. Avec 13 égalités au total dont la dernière à 39, le final a été irrespirable. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

C'est aujourd'hui, c'est là et pour gagner contre moi il va falloir venir me chercher

Mené par le jeune navarrais dans la dernière dizaine, Baptiste Ducassou a su trouver les ressources et garder la tête froide pour l'emporter : "Il faut savoir gérer ses émotions, ce n'est pas évident. Moi je suis quelqu'un de très émotif, très sensible, c'est mon tempérament, j'arrive à le dominer ou pas en fonction des situations, de pleins d'événements externes. Aujourd'hui j'ai essayé de rester concentré. A un moment, j'ai commencé à trop m'agacer vers la trentaine parce que j'avais fait une bêtise et qu'il était là, qu'il commençait à avoir de la réussite. Je ramène une pelote difficile, je pense que le juge se trompe (mais je ne lui en veut pas parce qu'elle est très difficile à juger) j'ai quand même un sentiment d'injustice qui monte en moi... au final je suis heureux parce que dans le money-time j'arrive à me mettre dans un tunnel et à me dire : c'est aujourd'hui c'est là et pour gagner contre moi il va falloir venir me chercher". Au bout du suspense, Baptiste Ducassou est donc allé chercher son 5e titre en tête à tête. Il n'est plus qu'à un sacre du record codétenu par Waltary et Manu Martiarena.

La joie et le soulagement sur le visage de Baptiste Ducassou
La joie et le soulagement sur le visage de Baptiste Ducassou © Radio France - Amaia Cazenave

Pour sa première finale de championnat de France a main nue en individuel, Luis Sanchez, 23 ans, aurait espéré une autre issue, d'autant qu'il avait déjà battu Baptiste Ducassou à deux reprises cette saison, lors du Superprestige au Trinquet Garat de Saint Jean Pied de Port et lors de la phase de poule de ce tournoi. Très exigeant avec lui même, il a livré une analyse sans détours de sa prestation : "J'étais un peu déconcentré. J'ai joué beaucoup de pelotes au milieu, je n'avais pas de bonnes sensations dans les mains, je n'ai pas réussi à placer mes pelotes. J'ai fait beaucoup de bêtises et de manière générale je n'ai pas bien joué. Ce qui est bizarre c'est que j'ai réussi à mettre 39 points. En jouant comme ça j'aurais dû à peine en rentrer 15. Baptiste a bien mieux joué que moi. Maintenant l'objectif c'est le championnat par équipe. Je suis épuisé de jouer en tête à tête mentalement et physiquement".

Luis Sanchez disputait sa première finale du championnat de France en individuel ce dimanche
Luis Sanchez disputait sa première finale du championnat de France en individuel ce dimanche © Radio France - Amaia Cazenave

Dans l'autre finale disputée ce dimanche, celle du Groupe B, Mattin Olçomendy a dominé Thierry Harismendy 40 à 28. A 30 ans, le pilotari de Zaharrer Segi à Baïgorry empoche son premier titre en individuel. 

Mattin Olçomendy coiffé de la boïna sur la plus haute marche du podium
Mattin Olçomendy coiffé de la boïna sur la plus haute marche du podium © Radio France - Amaia Cazenave
Choix de la station

À venir dansDanssecondess