Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pelote basque : l'Haspandard Peio Larralde remporte la finale du Super Prestige

-
Par , France Bleu Pays Basque

Peio Larralde a remporté le tournoi de tête à tête ce dimanche au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port, en battant en finale (40 à 26) la révélation navarraise Luis Sanchez.

Peio Larralde (au centre) vainqueur du Super Prestige
Peio Larralde (au centre) vainqueur du Super Prestige © Radio France - Camille Huppenoire

Un cri de de joie, de soulagement, puis une forte émotion. L'Haspandard Peio Larralde a remporté ce dimanche la finale du Super Prestige au trinquet de Saint-Jean-Pied-de-Port. Un trophée à la saveur particulière pour Peio Larralde qui a perdu son grand-père quelques jours avant la finale. "Je crois que ce titre restera gravé en moi toute ma vie... ça fait du bien de recoiffer cette boïna ici même si j'aurais aimé la partager avec mon grand-père" dit Peio Larralde, qui admet avoir rencontré des difficultés en début de partie, quand Luis Sanchez menait. "Il n'avait rien à perdre (...) il est redoutable, il a fallu que je m'emploie, que je sorte tous les outils de la boîte pour l'emporter.

Peio Larralde avait déjà remporté le Super Prestige, en 2015 et 2016.
Peio Larralde avait déjà remporté le Super Prestige, en 2015 et 2016. © Radio France - Camille Huppenoire

Dans une finale à huis clos, où chacun a eu ses temps forts, Peio Larralde a fini par maîtriser le jeune Espagnol de 23 ans, finaliste surprise et véritable révélation de l'année dans son sport. "Peio a fait une partie parfaite, il le mérite" déclare Luis Sanchez, battu 40 à 26 et déjà tourné vers l'avenir. "Je vais continuer à travailler d'arrache-pied (...) c'est ma première année en pro, je fais deux finales, j'ai gagné contre Ospital, contre Ducassou. A l'avenir, j'espère continuer à accumuler les victoires et les finales."  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess