Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Pelote : Le triplé pour Battitt Ducassou

dimanche 3 mars 2019 à 13:47 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Battitt Ducassou est le nouveau champion de France de pelote main nue tête à tête. Il s'est imposé en finale face à Mathieu Ospital (40-28) ce dimanche 3 mars dans un trinquet Berria comble. Le champion du monde, vainqueur du Super Prestige, remporte son 3e titre national et réalise un triplé inédit

Battitt Ducassou coiffe sa 3e boïna de champion de France main nue individuel face à Mathieu Ospital
Battitt Ducassou coiffe sa 3e boïna de champion de France main nue individuel face à Mathieu Ospital © Radio France - Thibault Vincent

Un trinquet Berria (900 places) d'Hasparren plein à craquer pour sa première finale de championnat de France de pelote depuis sa rénovation, et une très belle finale. Plus solide, mentalement et surtout physiquement, Battitt Ducassou, le leader du classement élite professionnelle, remporte (40-28) pour la 3e fois le titre en main nue individuelle.

Le plus beau cadeau d'anniversaire

L'Itsasuar s'offre un beau cadeau d'anniversaire avant l'heure - il fera 29 ans le 8 mars - en récupérant son titre abandonné, sur blessure, à Peio Larralde l'an passé. Difficile de rêver mieux reconnait l'intéressé. Comme en 2017, et comme lors des deux dernières finales de Super Prestige, Battitt Ducassou est venu à bout de Mathieu Ospital, qui échoue pour la 3e fois consécutive au même stade.

Main sur les hanches, Mathieu Ospital ne peut que constater la supériorité de Battitt Ducassou - Radio France
Main sur les hanches, Mathieu Ospital ne peut que constater la supériorité de Battitt Ducassou © Radio France - Thibault Vincent

Mais ce fut beaucoup plus dur que le score ne veut bien l'indiquer. Une partie de plus d'une heure longtemps serrée. Comme à son habitude, le pilotari de la Goizeko Izarra, attaque tambour battant, multiplie les points directs trouvant le filet 3 fois sur ses 4 premiers points. Juste, précis, offensif, Mathieu Ospital prend logiquement les devants (6-1).

Mathieu Ospital observe son adversaire prêt à buter - Radio France
Mathieu Ospital observe son adversaire prêt à buter © Radio France - Thibault Vincent

Le salaire d'un patient travail de sape

Mais avec l'âge, et donc l'expérience, Battitt Ducassou se montre plus patient qu'à l'accoutumée. En confiance, solide mentalement comme à son habitude, il ne se laisse pas impressionner et revient petit à petit (9-9)

Battitt Ducassou, solide physiquement et mentalement, ne se laisse pas submergé par un début de partie difficile - Radio France
Battitt Ducassou, solide physiquement et mentalement, ne se laisse pas submergé par un début de partie difficile © Radio France - Thibault Vincent

Les deux amis, entrainés par Pampi Laduche, continuent leur mano à mano jusqu'à mi partie (20-19 pour Ducassou), enchaînant les points directs. Mais le travail de sape du jeu puissant et varié de l'Itsasuar finit par user un Mathieu Ospital plus limité physiquement. 

Pampi Laduche entouré de ses deux champions - Radio France
Pampi Laduche entouré de ses deux champions © Radio France - Thibault Vincent

Triplé inédit

Avec ce nouveau sacre, Battitt Ducassou réalise un triplé inédit dans les 3 plus grandes compétitions de tête à tête - Champion du Monde en octobre 2018 à Barcelone et vainqueur du Super Prestige début janvier dernier à Saint-Jean-Pied-de-Port - digne des plus grands sportifs français. Mieux, il n'a plus perdu une finale en grand tournoi individuel depuis janvier 2017.

Txapeldun !