Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Pelote - Superprestige : Le triplé au bout du combat pour Battitt Ducassou

-
Par , France Bleu Pays Basque

La finale du Superprestige, rendez-vous incontournable de la pelote à main nue en Iparralde, a tenu ses promesses ce dimanche 29 décembre. Dans un trinquet Garat plein à craquer, Battitt Ducassou et Peio Larralde se sont rendus coups pour coups avant que le premier nommé ne finisse par se détacher.

Battitt Ducassou lève les poings vers les gradins du trinquet Garat après avoir remporté son 3e Superprestige consécutif
Battitt Ducassou lève les poings vers les gradins du trinquet Garat après avoir remporté son 3e Superprestige consécutif © Radio France - Thibault Vincent

Saint-Jean-Pied-de-Port, France

Battitt Ducassou - Peio Larralde. L'affiche était plus qu'alléchante, digne d'un Djokovic (ou Federer) / Nadal pour les amateurs de tennis, d'un Georges Foreman / Mohamed Ali ou d'un Marcel Cerdan / Jake LaMotta pour les boxeurs. La finale du 26e Superprestige, l'un des sommets de la saison de pelote à main nue, entre les deux plus grands champions de la discipline de la décennie qui s'achève n'a pas déçu ce dimanche 29 décembre.

Dans un trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port plein à craquer, le champion du monde et de France individuel (Ducassou) et son alter ego en tête à tête (Larralde) ont fait le spectacle, multipliant les points gagnants, parfois spectaculaires, trouvant à de nombreuses reprises le filet du tambour et surtout se livrant en un interminable chassé-croisé pour arriver sur un score de parité (32-32) dans la dernière ligne droite de la partie.

C'est dans ce final que s'est faite la différence. Plus frais que son adversaire, revenu à la compétition en début de tournoi, après plusieurs semaines d'absence, Battitt Ducassou a eu raison de la résistance de Peio Larralde. 

L'Itsasuar enchaîne ainsi un 3e succès consécutif inédit dans le Superprestige- son 5e au total - et prend sa revanche sur l'Haspendar qui l'avait battu en final lors des 2 éditions précédentes (2015, 2016). Battitt rêve maintenant d’enchaîner en réalisant un autre triplé inédit : le trophée Eskulari Pro Pilota, dont il a remporté la 1re édition en tête à tête le mois dernier à Villefranque, le Superprestige et le championnat de France individuel qui débute à la fin de la semaine et dont il est le tenant du titre.

Quant à Peio Larralde, heureux d'avoir retrouvé du plaisir et des sensations à Garazi, il espère continuer à monter en puissance dans les prochaines semaines pour venir à nouveau titiller le maître du tête à tête, dont il sera assurément le principal rival.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu