Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Le cas Ueli Steck ou la difficile question de prouver ses exploits en alpinisme

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu
Grenoble, France

Les "Piolets d'or", les Césars de la montagne, reviennent à Grenoble cette semaine au moment où le monde de l'alpinisme s'interroge sur la véracité des performances de son icône, le Suisse Ueli Steck. Des doutes ont été soulevés à propos de son ascension de la face sud de l'Annapurna.

Ueli Steck, le "Lance Amstrong de l'alpinisme", est notamment connu pour ses ascensions en solitaire et ses records de vitesse.
Ueli Steck, le "Lance Amstrong de l'alpinisme", est notamment connu pour ses ascensions en solitaire et ses records de vitesse. © Reuters

De plus en plus, l'alpinisme subit la culture de la performance et la pression du chronomètre. C'est ce qu'explique Antoine Chandellier, journaliste spécialiste montagne au Dauphiné Libéré : "C'est un peu le souci de l'alpinisme qui arrive au bout de son histoire. Tous les sommets ont été grimpés, l'exploit change donc de nature, on rajoute la difficulté, on fait l'ascension par la face nord, puis en solo, puis en hiver. Et une fois que tout cela est fait, il reste.... le chronomètre".

Sa performance pose question. Arrivé au sommet, il est seul, il n'a pas de preuve, son appareil photo est tombé en panne"

Face à ce constat, le Suisse Ueli Steck est, depuis plusieurs années, dans le collimateur. Ses performances hallucinantes, notamment dans l'Annapurna, sont contestées.

"C'est un véritable athlète", souligne Antoine Chandellier. "Mais en même temps, sa performance pose question. Arrivé au sommet, il est seul, il n'a pas de preuve, son appareil photo est tombé en panne."

Antoine Chandellier, spécialiste montagne du Dauphiné Libéré.
Antoine Chandellier, spécialiste montagne du Dauphiné Libéré. © Radio France - Lionel Cariou

C'est bien là que le bât blesse : "quand les cyclistes de Paris-Roubaix arrivent sur le vélodrome, tout le monde peut constater leur présence. "Mais en alpinisme, il n'y a pas d'instance arbitrale, pas de juge au pied des parois." poursuit le journaliste Antoine Chandellier. Il estime que l'enjeu de l'établissement de la preuve reste tout de même de taille : "Il y a des gens qui sont morts en montagne, il est quand même important que la vérité des ascensions soit établie" conclut-il.

En alpinisme, il n'y a pas d'instance arbitrale, pas de juge au pied des parois"

Cette épineuse question sera au cœur d'un débat lors des "Piolets d'Or" 2017. Ils se tiennent du 11 au 15 avril dans la métropole grenobloise et à La Grave. Une véritable reconnaissance pour Grenoble, capitale des Alpes, après le long exil des "Piolets d'Or" à Chamonix. Une soirée consacrée à "La preuve de l'exploit" est organisée ce jeudi 13 avril à la salle Edmond Vigne de Fontaine , à 20 heures.

→ Infos pratiques : programme complet des "Piolets d'Or 2017" à Grenoble.

→ Pour aller plus loin - Alpinisme : Ueli Steck, Piolet d'or et de discorde (Le Monde - édition abonnés)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess