Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Perspectives 2016 : les JO pour Aurélie Chaboudez

lundi 28 décembre 2015 à 10:44 Par Soline Demestre et Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard

Toute la semaine, France Bleu Belfort Montbéliard s'intéresse aux temps forts qui vont marquer l'année 2016. L'été prochain sera marqué par les Jeux Olympiques de Rio du 5 au 21 août. L'athlète montbéliardaise Aurélie Chaboudez s'y prépare déjà.

Aurélie Chaboudez se prépare pour les JO
Aurélie Chaboudez se prépare pour les JO © Maxppp - Maxppp

Montbéliard, France

Aurélie Chaboudez, spécialiste du 400 mètres haies et licenciée au Montbéliard Belfort Athélisme, est en pleine préparation. L'athlète de 22 ans vise les Jeux Olympiques de Rio. Elle a déjà réussi les minimas mais devra les confirmer entre le début de la saison estival en mai et le mois de juillet. 

Les JO c'est le rêve ultime de tout athlète

En attendant, Aurélie Chaboudez s'entraîne : "Je passe le mois de janvier en Afrique du sud en stage. Ce sont 2 entraînements par jour, le kiné tous les jours, les points avec le coach, on travaille les moindres détails dès maintenant."

Pour Aurélie Chaboudez, les Jeux Olympiques ce serait un peu la consécration : "Les JO c'est le rêve ultime de tout athlète. C'est mon rêve aussi et il n'a jamais été aussi près. C'est sûr que ça motive."

Motivée, elle l'est sans aucun doute et elle se sent prête pour ces JO 2016 : "On se sent forcément prêt quand c'est notre objectif. Je n'ai pas encore une grande maturité parce que je n'ai fait qu'un championnat sénior mais ça se construit. J'ai fait une belle carrière chez les jeunes, qui m'a apporté, je pense, assez de maturité pour prétendre y aller et faire quelque chose de bien là-bas. C'est sûr que ça se prépare, autant physiquement que mentalement, et je prépare les deux avec attention."

Perspectives 2016 : les JO pour Aurélie Chaboudez