Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - La skieuse alpine Tessa Worley visite l'usine de son équipementier Rossignol

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie
Saint-Jean-de-Moirans, France

Visite de marque mercredi à l'usine Rossignol basée à Saint-Jean-de-Moirans. La championne de ski alpin - trois victoires cette saison et un globe de cristal en Géant - Tessa Worley venait découvrir les ateliers de production de son équipementier.

Tessa Worley au milieu de l'ensemble du personnel de Rossignol
Tessa Worley au milieu de l'ensemble du personnel de Rossignol © Radio France - Julien Morin

"C'est marrant de voir les skis en pièces détachées !" Malgré ses 11 victoires en coupe du Monde et son petit globe de cristal en Géant décroché cette saison, Tessa Worley découvre encore. "Quand on reçoit un ski, il est déjà tout fait, il est déjà dans sa forme finale, raconte la skieuse originaire d'Annemasse en Haute-Savoie. J'essaie de prendre du recul par rapport à ce que j'ai sous les pieds quand je skie, par rapport aux sensations." Il faut dire que Tessa Worley est particulièrement attentive à son matériel, "elle est constamment en recherche de quelque chose de meilleur, elle veut toujours aller plus vite" selon son technicien Dylan Stary, à ses côtés depuis un an et demi.

Tessa Worley attentive au moindre détail de la fabrication des skis Rossignol
Tessa Worley attentive au moindre détail de la fabrication des skis Rossignol © Radio France - Julien Morin

"C'est une petite fierté, on dit à la famille, aux amis, 'regardez ses skis viennent de chez nous', c'est cool" - Florent, un technicien à l'usine Rossignol

Les résultats ont suivi : tout le monde y gagne. C'est "l'aboutissement d'un long travail en commun, explique Hilaire Paleni, en charge des relations avec les athlètes chez Rossignol. On a mis au point des produits assez spécifiques pour Tessa et les objectifs ont été atteints, c'est forcément gratifiant pour tout le monde ici." Dans les allées, tout le monde a son petit mot pour "la Puce" : "félicitation pour ta saison", "on te suit tout les week-end à la télé"... Pour Florent, "c'est une petite fierté (de produire les skis de Tessa Worley) : on dit à la famille, aux amis, 'regardez, ses skis viennent de chez nous', c'est cool !"

Tessa Worley et son globe de cristal à l'usine Rossignol
Tessa Worley et son globe de cristal à l'usine Rossignol © Radio France - Julien Morin

"Cette armoire à trophées, elle fout la chair de poule !" - Tessa Worley

Avant de quitter les lieux : la star des pistes reçoit une paire de skis à son nom, se prête au jeu des selfies avec les employés de l'usine. Dans le hall d'entrée, coup d'oeil à la vitrine qui contient tous les trophées, toutes les médailles de Martin Fourcade... et Tessa Worley "rêve plus grand". "Cette armoire à trophées, elle fout la chair de poule, s'exclame-t-elle, admirative. Les athlètes comme Martin ils ne sont jamais rassasiées, et moi non plus !"

Tessa Worley et sa nouvelle paire de skis griffée à son nom
Tessa Worley et sa nouvelle paire de skis griffée à son nom © Radio France - Julien Morin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess