Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Pierre Gasly seulement 14e du Grand Prix de Russie de Formule 1

Une course pénible pour Pierre Gasly ce dimanche à Sotchi. Le Normand se contente de la 14e place du Grand Prix de Russie. Il a surtout perdu la bataille interne entre les pilotes de la filère Red Bull, en particulier face à un étincellent Albon classé 5e alors qu'il partait des stands.

Aucun point au championnat du monde de Formule 1 ce dimanche pour Pierre Gasly
Aucun point au championnat du monde de Formule 1 ce dimanche pour Pierre Gasly © Maxppp - Hoch ZWEI

Normandie, France

Pierre Gasly avait signé des chronos encourageants autant en essais libres qu'en qualification (11e). Mais le Normand n'a pas pu confirmer en course et surtout il a dû céder (non sans résistance) devant Albon et Kvyat, ses adversaires directs dans la filière Red Bull. Il termine 14e et avant-dernier des pilotes classés dans ce Grand Prix de Russie disputé ce dimanche à Sotchi.

Le film de la course 

Qualifié en 11e position, Pierre Gasly est renvoyé en fond de grille après l'application de la pénalité de cinq places qui sanctionne le changement de moteur sur sa Toro Rosso. Dès le premier tour le Normand profite de l'accrochage Grosjean-Giovinazzi-Ricciardo pour passer ces trois pilotes et pointer en 12e position

Gasly conserve cette place pendant vingt tours avant de voir apparaître Alex Albon dans ses rétroviseurs. Il résiste pendant cinq tours devant celui qui l'a remplacé cet été chez Red Bull avant de finalement s'incliner au prix d'un passage dans la partie sale de la piste. Mauvais scénario puisqu'il perd deux places supplémentaires dans la foulée au bénéfice de Kvyat et Sainz qui suivaient en embuscade. 

Le double abandon de Vettel et Russell va entraîner une neutralisation de course à une vingtaine de tours du drapeau à damier. Mauvais timing pour le Rouennais qui venait de changer de pneus et regroupement général avec les deux Toro Rosso de Kvyat et Gasly en 12e et 13e positions. Les deux coéquipiers vont se livrer une bataille intense, échangeant leurs positions à deux reprises, mais le Russe va sortir vainqueur du duel en poussant le Normand à un freinage trop tardif. Gasly est même dépassé par Raikkonen dans l'affaire. Il se retrouve 14e et avant-dernier à quinze tours de la fin du Grand Prix. 

Il va passer le reste de la course collé au Finlandais sans parvenir à trouver l'ouverture. Pierre Gasly se contente donc de cette place, deux rangs derrière son coéquipier parti de la dernière position. Un résultat décevant dans ce seizième Grand Prix de la saison. Surtout qu'Alex Albon, son rival pour l'attribution du second volant Red Bull, a marqué les esprits en terminant cinquième après être parti des stands. Au micro de Canal + le pilote normand déplore une course difficile avec des problèmes de surchauffe des freins et un manque la vitesse de Honda par rapport à d'autres moteurs.  

Ce Grand Prix de Russie a été remporté par Lewis Hamilton devant son coéquipier Bottas. Le clan Mercedes a donc mis un terme à la série de cinq Grands Prix sans victoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu