Santé – Sciences

Plus besoin de certificat médical tous les ans pour pratiquer une activité sportive

Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 12 décembre 2016 à 19:01

Des visites médicales plus espacées
Des visites médicales plus espacées © Maxppp - Vincent Isore

La loi vient de changer, elle sera applicable dès le mois de juillet prochain. Dans la plupart des disciplines, il ne sera donc plus obligatoire de repasser devant le médecin tous les ans.

Cette mesure concerne plus particulièrement le sport loisir mais les scolaires également n'auront plus besoin de ces certificats annuels. Certains sports à risque resteront tout de même contrôlés tous les ans. Les explications du docteur David Hupin, spécialiste de médecine sportive au CHU de Saint-Étienne :

le docteur David Hupin, médecin du sport

Dans la liste des sports toujours contrôlés chaque année figurent également les sports motorisés, l'alpinisme, la spéléologie, le tir, les sport de combat, les disciplines aériennes et le rugby.

sportifs à l'entrainement - Radio France
sportifs à l'entrainement © Radio France - yves renaud

Est-ce une bonne ou une mauvaise évolution de la loi ?

Les avis sont partagés. Le monde médical espère désengorger les cabinets au moment de la rentrée des classes et les dirigeants sportifs s’inquiètent de la durée trop longue sans contrôle.

Des avis partagés sur cette évolution de la loi

Quelques exemples

  • Pour une licence sportive compétition à créer ou à renouveler : il faut un certificat annuel la première année et un renouvellement triennal ensuite.
  • Pour une licence loisir hors compétition : la fréquence sera déterminée par votre fédération.
  • Pour une discipline de compétition ponctuelle comme un semi marathon : si vous êtes licencié vous avez forcement passé une visite . Si vous n'êtes pas licencié, on vous demandera un certificat médical d'aptitude de moins d'un an.
  • Pour le sport scolaire UNSS, USGEL et USEP : pas de contrainte particulière sauf si il s'agit d'un sport à risques.
  • Pour les sports à risque justement, la fréquence restera annuelle.

Quels sont les sports jugés à risques ?

  • l'alpinisme
  • la plongée subaquatique
  • la spéléologie
  • les sports de combat (boxe, savate, karaté, etc)
  • le rugby à 7, à 13 ou à 15
  • les disciplines de tir (ball-trap, biathlon, tir sur cible)
  • les sports motorisés (karting, moto, automobile)
  • les sports aériens (parachutisme, vol à voile, voltige, etc)