Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Course mythique du Marseille-Cassis

Plusieurs coups de fatigue à l'arrivée du Marseille-Cassis

dimanche 30 octobre 2016 à 19:17 Par Claire Bargelès, France Bleu Provence

Au total, 53 coureurs ont été pris en charge par les pompiers des Bouches-du-Rhône lors de la course, ce dimanche matin, victimes de coups de chaud et de déshydratation.

Ils étaient 15 000 coureurs à s'élancer sur la Gineste dimanche.
Ils étaient 15 000 coureurs à s'élancer sur la Gineste dimanche. © Maxppp -

Marseille, France

Parmi les 53 coureurs pris en charge par les pompiers ce dimanche matin, quatre personnes ont été hospitalisées, dont deux héliportées en urgence absolue à l'hôpital de la Timone à Marseille. Un homme notamment été réanimé par les pompiers après un arrêt cardiaque à l'arrivée à Cassis.

Des coureurs qui présentaient déjà des pathologies

Il s'agit principalement d'hommes âgés entre 50 et 60 ans qui ont eu des coups de chaud ou ont été sévèrement déshydratés.

Une chose a particulièrement surpris le médecin de la compétition, Jacques Prevost, un habitué du Marseille Cassis : ces hommes qui ont fait des malaises présentaient certaines pathologies, du type maladie cardiaque, diabète ou même de l'hypertension.

Ils ont malgré tout obtenu des certificats médicaux de la part de leur médecin, bien qu'il s'agisse de sportifs peu aptes à courir une telle course, surtout sous une chaleur peu habituelle pour une fin d'octobre.