Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Portrait - 24H Motonautiques de Rouen 2016 : une seule femme parmi 120 pilotes

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A Rouen, la 53ème édition des 24h motonautiques a lieu tout ce week-end. Parmi les 120 pilotes en compétition, une seule femme cette année : Margot Lemesle. Portrait.

Margot Lemesle, seule femme pilote en 2016 aux 24h motonautiques de Rouen.
Margot Lemesle, seule femme pilote en 2016 aux 24h motonautiques de Rouen. © Radio France - Radio France - Nausicaa Ferro

Rouen, France

Cette année aux 24 heures motonautiques de Rouen, une seule femme fera partie des 120 pilotes : Margot Lemesle. France Bleu vous dresse le portrait de cette championne de 26 ans, infirmière à la clinique de l'Europe à Rouen.

La passion de Margot pour le sport mécanique a commencé il y a plus de vingt ans, alors que, petite fille, elle accompagnait son père, lui même pilote, dans les compétitions "je l'ai toujours suivi sur les courses et sur le parquet bateau quand il faisait les 24H donc c'est moi qui ai pris le relais".

Écoutez comment tout a commencé :

Margaux Lemesle, pilote aux 24heures motonautiques de Rouen.

L'an dernier la rouennaise a remporté les 24 heures motonautiques de Rouen et dans la foulée, les mondiaux en Pologne.

Au quotidien, Margot est encouragée par son père bien sûr, mais aussi par Matthieu, son petit-ami, qui donne même un coup de main à la team Arion racing, dont la jeune femme fait partie pour les 24H motonautiques de Rouen. En couple avec Margot depuis le lycée, Matthieu a suivi tout son parcours de pilote "j'ai eu une appréhension la première fois qu'elle est montée dans le bateau mais à force de la voir tourner c'est quasiment zéro stress".

Pour Margot, être une femme ne fait pas de différence dans ce sport à dominante masculine, pour elle, seul le résultat compte, et cette année la championne vise au minimum le podium.

Choix de la station

France Bleu