Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Pour le directeur de l'Engie Open de Limoges, "le vecteur sportif draine de la passion"

lundi 5 novembre 2018 à 10:39 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Pascal Biojout dirige l'Engie Open de Limoges, 1er tournoi de tennis féminin indoor en France. Une réussite qui arrive à maturité pour cette 5ème édition. L'événement a été pensé aussi pour être un rendez-vous d'affaires, expliquait-il à 8h15 sur France Bleu Limousin.

Pascal Biojout était l'invité de France Bleu Limousin ce lundi matin.
Pascal Biojout était l'invité de France Bleu Limousin ce lundi matin. © Radio France - Françoise Pain

Limoges, France

Avec 4 joueuses figurant au Top 50 mondial, et la présence d'Alizée Cornet et Pauline Parmentier côté français, le plateau est très relevé pour la 5ème édition de l'Engie Open de tennis de Limoges. L’événement "arrive à maturité sportivement", selon son directeur Pascal Biojout. Un succès du en partie à la place du tournoi dans le calendrier, à une période où "les joueuses cherchent à marquer des points pour prétendre aux premiers tournois du grand chelem la saison suivante". 

"Un rendez-vous d'affaires sur une durée qui permet de s'installer

Pour le directeur du tournoi, l'accueil joue aussi dans cette réussite, "les joueuses apprécient particulièrement Beaublanc, je pense". Et elles ne sont pas les seules. Car l'Engie Open de Limoges est aussi un événement prisé des entreprises. "L'idée, c'était de créer un rendez-vous qui soit un rendez-vous d'affaires, dans des lieux plutôt sympathiques et sur une durée qui permet de s'installer, de raconter une histoire", explique Pascal Biojout. Et quoi de mieux qu'un événement sportif, car "le vecteur sportif draine de la passion", souligne-t-il. 

Un test pour les espaces réceptifs du stade

Cette 5ème édition sera aussi l'occasion de tester les nouveaux espaces réceptifs du stade de Beaublanc. "On travaille depuis plusieurs mois pour appréhender ce lieu et l'aménager", note Pascal Biojout, "ça nous permet de ne pas nous installer dans une routine".   

A noter parmi les temps forts de la semaine, des séances de dédicaces mercredi après-midi avec les joueuses françaises et samedi avec Justine Hénin. L'interview de Pascal Biojout est à retrouver dans la rubrique "3 questions à".