Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premiers pratiquants de MMA les jeudis soirs dans la salle Punch Fit à Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Le 21 janvier dernier, la ministre des Sports Roxana Maracineanu annonçait la légalisation de compétitions de MMA en France. À Auxerre (Yonne), des cours sont organisés depuis un mois dans la salle Punch Fit sous la houlette de quatre encadrants. Une quinzaine de personnes sont déjà inscrites.

Quatre cadres ensiegnent le MMA chaque jeudi soir à Punch Fit à Auxerre, dont Jean-Marie Lagerbe, ancien judoka professionnel (à gauche).
Quatre cadres ensiegnent le MMA chaque jeudi soir à Punch Fit à Auxerre, dont Jean-Marie Lagerbe, ancien judoka professionnel (à gauche). © Radio France - Lucas Archassal

Les premiers cours de MMA à la salle Punch Fit à Auxerre (Yonne) ont lieu tous les jeudis soirs. Depuis environ un mois, 15 à 20 Icaunais s'essayent à cet art martial qui est en fait l'addition de plusieurs d'entre eux. Très populaire dans d'autres pays comme les États-Unis avec son organisation phare - l'UFC, la pratique du MMA n'est réservée qu'à quelques milliers de Français pour le moment. 

Mais depuis la légalisation des compétitions professionnelles sur le sol français rendue officielle par la ministre des Sports Roxana Maracineanu fin janvier, la pratique devrait prendre vite de l'ampleur. À Punch Fit, les cours sont nouveaux, pourtant « un petit noyau d'une dizaine de personnes commence à se dessiner » tous les jeudis soirs, selon Jean-Marie Lagerbe, un des quatre cadres-enseignants de MMA. 

Le MMA, combinaison d'autres arts martiaux

À Punch Fit, le cours de MMA se divise en deux séances d'une heure, une technique puis une autre un peu plus pratique. Deux cadres spécialistes pied et poing et deux autres spécialistes dans le corps-à-corps offrent aux participants les conseils pour bien démarrer le MMA. Lucas, interne en médecine, pratiquait déjà les arts martiaux avant d'essayer : « J'ai commencé la boxe et le jiu-jitsu et j'ai choisi le MMA car il combine les deux. Et là, c'est soft et on ne se prend pas la tête. » 

J'avais atteint mes limites dans le judo. 

Camille, ceinture noir de judo, n'avait pas envie de continuer le judo en compétition, « devenu trop violent », selon elle. Elle s'est ensuite dirigée vers le jiu-jitsu brésilien. « Le MMA c'est un bon moyen d'allier le jiu-jitsu brésilien, au sol, avec la boxe. » 

Les premiers inscrits aux cours de MMA à Punch Fit à Auxerre s'entraînent les jeudis soirs.

« Ça fait un moment que je suis le MMA »

Le MMA allie techniques debout et au sol. « Prendre des coups, ça fait partie du jeu », confie Valentin (à gauche).
Le MMA allie techniques debout et au sol. « Prendre des coups, ça fait partie du jeu », confie Valentin (à gauche). © Radio France - Lucas Archassal

Valentin s'est déjà essayé à plusieurs arts martiaux comme la boxe anglaise, la boxe thaï ou la lutte. Il était naturel pour lui de se diriger vers les cours de MMA de Punch Fit : « Je suis ici depuis l'ouverture des cours. Ça me plaît car c'est l'assemblage de sports de combat que j'aime bien. Et puis, ça fait un moment que je suis le MMA à la télévision avec des organisations comme l'UFC. » Valentin a aussi le désir de combattre en compétitions, raison pour laquelle il accorde beaucoup d'importance aux cours et notamment à la deuxième heure de combat. « Plus on est confronté à des personnes techniques, plus on doit élever notre niveau. En règle générale, ça marche par de petits détails.  On voit du monde, on échange avec eux humainement et sportivement. »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess