Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Prix espoir des Talents des Sports de la Somme : à la rencontre du judoka Amiénois Luka Lomidze

-
Par , France Bleu Picardie

Luka Lomidze, vingt ans et judoka à Amiens fait partie des cinq nominés sélectionné par France Bleu Picardie pour le prix espoir des Talents des Sports qui sera remis le 28 novembre par le Conseil Départemental de la Somme.

Luka Lomidze est licencié au club de judo d'Amiens Métropole
Luka Lomidze est licencié au club de judo d'Amiens Métropole

Amiens, France

Il entre dans la cour des grands. "Des très grands même", renchérit Luka Lomidze. Après avoir brillé en cadet, en junior, le judoka Amiénois, vingt ans bascule dans la catégorie au dessus. Chez les séniors. Et qui dit séniors chez les plus de 100 kilos dit Teddy Riner ! 

C'est là où le vrai judo commence

Luka Lomidze pourrait croiser la route de l'octuple champion du Monde et double champion olympique dès février prochain au grand slam de Paris. "C'est une suite logique, un moment on passe sénior et c'est là où le vrai judo commence, tout ce que l'on a fait avant c'est juste un plus qui permet de s'engager à 100% sur le circuit". 

  • Pour voter pour Luka cliquez ici

Luka Lomidze est licencié au club Hauts-de-France Judo Amiens Métropole

Luka Lomidze, arrivé à Amiens à l'âge de cinq ans après avoir grandit en Géorgie sait qu'il est à l'un des tournants de sa carrière sportive. Il mise beaucoup sur le judo dont il veut faire son métier. "Je m'entraîne dur, à l'INSEP à Paris, je fais les allers-retours tous les jours et je fais mes séances de musculation ici à Amiens". 

Pour cette première saison sur les tatamis des grands, Luka Lomidze s'attend à ce que ce soit "compliqué vu la rivalité". Mais il sait aussi toute l'expérience qu'il va pouvoir tirer de cette année de transition pour progresser. Et s'il ne fait pas partie du groupe retenu pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020, il rêve de ceux de Paris. 

Les JO de Paris dans le viseur

"J'y pense tous les jours", confie Luka Lomidze qui connaît la recette pour que "le rêve devienne réalité". "Il faut travailler, travailler et encore travailler", assène t-il avec beaucoup de sérieux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu